Le sud de l’Irlande, terrain de jeu des randonneurs

Le sud de l’Irlande, terrain de jeu des randonneurs

Episode précédent : Mythes et légendes autour des châteaux d’Irlande

Surnommée l’ “île d’émeraude”, l’Irlande est réputée pour ces paysages arborant des camaïeu de vert époustouflants. L’eau y est omniprésente, qu’il s’agisse de l’océan, des fleuves et rivières, des lacs, ou encore de la pluie.

un peu partout, les montagnes sont stoppées net par l’océan constituant des paysages vertigineux et majestueux. Alors quelle meilleure activité pour découvrir l’Irlande que la randonnée ?

C’est ce que je vous propose à travers ce billet et ma sélection de quelques sentiers remarquables situés au sud d’une ligne reliant le Burren à Dublin.

Le East Munster Way

Le East Munster Way est un sentier de grande randonnée reliant Carrick-on-Suir à Clogheen. Il parcourt ainsi 70 km, traversant les Comeragh Mountains et les Knoc Kmealdown Mountains d’est en ouest.

Le chemin se compose principalement de pistes forestières, de chemins de fer riverains et de routes pavées tranquilles : certaines portions moins fréquentés peuvent être un peu envahies par la végétation.

Le dénivelé total sur les 70 km est inférieur à 1 700 m, mais le sentier comporte tout de même quelques portions abruptes.

east munster way

St Declan’s Way

Ce sentier de grande randonnée mesure 100 km et relie Ardmore à Cashel.

C’est en fait un ancien chemin de pélerinage. Il traverse les montagnes de Knockmealdown à Bearna Cloch et Buideal près de Goatenbridge, dans le comté de Tipperary, à une altitude de 537 m. En dehors de ce tronçon, l’itinéraire passe à travers les pittoresques terres agricoles ondulées de West Waterford et South Tipperary.

Sheep’s Head Way

Sheep’s Head (aussi appelée Muntervary) est une jolie péninsule irlandaise, située à proximité de la baie de Bantry et Dunmanus Bay, dans le comté de Cork). Elle est connue pour la beauté sauvage de ses paysages, ainsi que pour ses falaises escarpées donnant sur l’océan, ce qui en fait un site apprécié des randonneurs.

Ainsi, un sentier de grande randonnée y a été aménagé, long de 88 km, et dessinant une boucle au départ de Bantry. Toutefois, elle est aisément fractionnable de sorte que la portion la plus longue n’excède pas 16 km.

Les randonneurs y arpentent des sentiers magnifiques qui longent la côte, jusqu’à l’extrémité de la péninsule. Les paysages y sont tout simplement fabuleux, et il est toujours possible de faire halte au sein des 3 villages du coin : Durrus, Ahakista et Kilcrohane.

Le circuit serpente le long de la côte entre falaises, plages et rochers. Le sentier est aménagé, et possède même parfois quelques escaliers creusés dans la roche. Si certains passages sont plus difficiles du fait de leur dénivelé important, l’ensemble est plutôt facile à pratiquer, pour peu que vous soyez correctement équipé.

Ce magnifique circuit vous permet d’admirer la beauté sauvage du littoral irlandais, avec ses plages, ses falaises, et ses petits villages pittoresques de pêcheur. Le circuit complet se parcourt en 3 à 4 jours.

sheeps-head-way

Slieve Bloom Way

Le Slieve Bloom Way est un sentier de grande randonnée formant une boucle de 84 km de long, pour un dénivelé total de 1 275 m.

Il traverse des versants tapissés de tourbières et plantés de résineux.

Sleeve_bloom_way

Cleefs of Moher

Les falaises de Moher comptent parmi les plus belles falaises d’Irlande. Situées au sud-ouest du Burren, dans le comté de Clare, elles sont à elles seules un haut lieu du tourisme irlandais. Epoustouflantes de beauté, elles s’étendent sur plus de 8 km de long, pour une hauteur atteignant jusqu’à 215 mètres de haut. Par temps dégagé, il est même possible de distinguer les hauts paysages du Connemara, avec ses montagnes et ses collines teintées de forêts et de tourbières.

Ces falaises noires, composées de strates de grès et de schiste, abritent des milliers d’oiseaux. Sa faune et sa flore sont réputées dans le monde entier pour leur diversité ainsi que pour leur richesse. Les falaises de Moher comptent d’innombrables oiseaux marins, ainsi que de variétés végétales bordant le précipice. A la saison de nidification, les falaises se peuplent même de cormorans, de guillemots, de pingouins tordas et de macareux !

Elles sont l’un des sites naturels les plus spectaculaires d’Irlande de sorte que des milliers de touristes affluent chaque année en ces lieux pour contempler la beauté de ses paysages. Cette forte affluence représente à elle seule une menace pour le site et son écosystème mais elles constituent aussi le point de départ de nombreuses randonnées vers des coins plus sauvages.

Irlande-falaises-Moher

Info pratiques :
Organiser des randonnées pédestres sur mesure avec l’agence Hillwalk Tours : http://www.hillwalktours.fr/ - info@hillwalktours.com
Office du tourisme : 33 rue de Miromesnil - 75008 PARIS - http://discoverireland.com

Cet article est référencé sur Journal de voyage sous les thème : Irlande, randonnées

Copyright©2017 “Talons hauts & sac à dos” by LadyMilonguera

About LadyMilonguera

Au départ simple blogueuse culinaire, c'est l'amour des voyages et de l'écriture qui m'a conduite à lancer ce blog voyages. Avec mon homme ou en famille, j'aime découvrir d'autres villes, d'autres pays, qu'ils soient tout à côté ou à des centaines/milliers de kilomètres. Et une fois rentrée, je partage avec vous mes impressions, mes conseils, mes expériences...

One comment

  1. avril 24th, 2017 14:59

    C’est beau ! Ca me donne envie de mettre mes baskets et de partir faire de la rando, surtout pour découvrir les falaises de Moher.

    Reply

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ne manquez aucune de mes actualités !

Vous aimez mon blog et venez régulièrement, alors n’hésitez pas à cliquer et à vous abonner à ma page Facebook