J’ai visité le centre portugais de la photographie de Porto

J’ai visité le centre portugais de la photographie de Porto
Épisode précédent : J’ai visité les caves de porto de Calem

Je vous propose aujourd’hui la découverte d’un site touristique gratuit ; il s’agit du Centre portugais de la Photographie de Porto.

Situé à proximité de la tour des Clerigos, face au jardin de la Cordoaria, c’est après la visite de la librairie Lello e Irmao, que nous avons fait une halte dans ce centre.

centre portugais de la photographie de Porto

Le Centre portugais de la Photographie, un peu d’histoire…

Devenu le Centre Portugais de la Photographie depuis 1997, ce n’est pourtant pas pour les œuvres qu’il abrite – à mon humble avis – qu’il attire la majorité de ses visiteurs… En effet, ce bâtiment datant de 1796, a la particularité d’avoir d’abords accueilli la cour d’appel et l’ancienne prison de la ville de Porto. A ce titre, il a “hébergé” d’illustres prisonniers aux yeux des Portugais : le banquier Roriz, le Robin des Bois portugais Jose do Telhado, le journaliste et homme politique Joao Chagos, …

Si la Cour d’appel déménagea en 1961, il fit office de prison jusqu’en 1974. Terriblement dégradé, il connut ensuite une trentaine d’années de travaux avant que le Centre Portugais de la Photographie n’y prenne ses quartiers, avant de subir une nouvelle phase de restauration dans les années 2000. Malgré tout, le bâtiment a conservé de nombreux éléments témoignant de son ancienne fonction de sorte que les murs suscitent autant d’intérêt que les expositions photographiques elles-mêmes.

Découvrir le Centre portugais de la Photographie de Porto

Certes, les murs épais, les pierres, les grilles massives en métal nous plongent dans une atmosphère assez particulière et un peu austère, mais je n’ai pu m’empêcher de trouver assez fascinant le fait de fouler le sol d’une ancienne prison. Le puits de lumière et les murs blancs de ce musée de la photographie permettent aux œuvres de bénéficier et d’être mis en valeur par une lumière naturelle.

centre portugais photographie porto centre portugais de photographie porto musee photographie porto Porto-musee-photographie (7)musée de la photographie porto portugal Porto-musee-photographie (16)Porto-musee-photographie (18)Porto-musee-photographie (24)Porto-musee-photographie (25)musée de la photographie de porto Porto-musee-photographie (39)Porto-musee-photographie (35)musée de la photographie de porto Porto-musee-photographie (38)Porto-musee-photographie (42)

Quant aux expositions, il s’agit uniquement d’événements temporaires. A noter toutefois, et à regretter, que les œuvres sont majoritairement présentées en portugais et assez rarement en anglais… Et pour ce qui est du français, inutile d’espérer ! Du coup, selon la thématique de l’exposition à laquelle vous assistez, il est possible que les murs eux-mêmes ne vous intéressent plus que les œuvres…

Toutefois, à l’étage, est présentée une collection d’appareils photo retraçant l’histoire de la photographie au travers de son volet technique. On y découvre ainsi avec curiosité des daguerréotypes, des appareils à soufflets, ou encore des appareils d’espionnage…

Porto-musee-photographie (45)Porto-musee-photographie (43)

Info pratiques :
Largo Amor de Perdiçao, 4050-008 Porto
Office du tourisme :  Calçada Dom Pedro Pitões, 4050-573 PORTO - http://www.visitporto.travel/Visitar/Paginas/default.aspx

Cet article est référencé sur Journal de Voyages sous les thèmes : Portugal, Porto, musée, prison

Copyright©2016 “Talons hauts & sac à dos” by LadyMilonguera

About LadyMilonguera

Au départ simple blogueuse culinaire, c'est l'amour des voyages et de l'écriture qui m'a conduite à lancer ce blog voyages. Avec mon homme ou en famille, j'aime découvrir d'autres villes, d'autres pays, qu'ils soient tout à côté ou à des centaines/milliers de kilomètres. Et une fois rentrée, je partage avec vous mes impressions, mes conseils, mes expériences...

Parse error: syntax error, unexpected 'else' (T_ELSE), expecting end of file in /homepages/31/d468084029/htdocs/talonshauts-et-sacados/wp-content/themes/Voxis/comments.php on line 105