Le château de Bournazel, un château Renaissance au coeur de l’Aveyron

Le château de Bournazel, un château Renaissance au coeur de l’Aveyron
Épisode précédent : Prendre de la hauteur dans la collégiale Notre-Dame de Villefranche-de-Rouergue

C’est par cette ultime visite que prendra fin notre séjour en Aveyron et, pour ne rien vous cacher, c’était même notre objectif du jour. Nous sommes en effet passé tant de fois à côté au cours de la semaine, mais nous avions à chaque fois autre chose au programme et nous finissions toujours par rentrer trop tard de notre journée d’escapade.

C’est donc en rentrant de Villefranche-de-Rouergue que nous nous sommes enfin arrêtés.

De l’extérieur, il est plutôt difficile de soupçonner que derrière ces murs, se cache un château Renaissance… et oui, en plein cœur de l’Aveyron !

IMG_9432_Aveyron-chateau_Bournazel (1)

Nous pénétrons dans les lieux par ce qui fut, selon toute vraisemblance, une auberge ou une écurie. Là, nous est projeté un film d’une vingtaine de minutes permettant la constitution d’une éventuel groupe de visiteurs. Sur ce coup-là, ce ne sera pas le cas et nous resterons seuls, mon homme et moi à découvrir le château. Le film présente le formidable chantier de restauration dont le château fait l’objet depuis 2008 avec les témoignages des propriétaires, de l’architecte des Monuments Historiques, des artisans intervenant sur le chantier, …

Une jeune guide est ensuite venue nous chercher pour nous présenter le site, en commençant par son histoire tourmentée.

IMG_9432_Aveyron-chateau_Bournazel (2)-001IMG_9432_Aveyron-chateau_Bournazel (3)

Tout démarra par la construction d’une simple bâtisse médiévale qui fut acquise par la famille de Buisson au XVIème siècle avec la volonté d’en faire un château Renaissance. Dans cette optique, 3 ailes furent planifiées : l’une au nord, l’autre à lest et la dernière devait prendre la forme d’un retour au sud. La construction démarra donc mais très vite, les Guerres de Religion – 2nde moitié du XVIème siècle – en pêchèrent l’édification de l’aile sud au profit d’un mur de protection.

Survint ensuite la Révolution, période au cours de laquelle le château fut abandonné – les de Buisson furent en effet chassés après que les habitants de Bournazel parvinrent à s’introduire dans le château par le passage privé le reliant à l’église – et pillé. Par la suite, les matériaux présents furent réemployés par les habitants à la construction d’autres maisons/ouvrages.

Le château fut racheté au XIXème siècle par les Marigny avec la volonté de le restaurer, mais les fonds dont ils disposaient s’avérèrent insuffisants. Ils se voient donc contraints d’abattre le retour sud et l’aile est qui menacent de s’effondrer mais pour cette dernière, ils conserveront tout de même la façade, sans rien derrière.

Au XXème siècle, le château fut utilisé comme maison de repos puis fut racheté en 2005 par les actuels propriétaires désireux de lui rendre son faste d’antan. Les travaux débutèrent en 2008.

Ainsi, au moment de notre visite – à l’été 2015 – la restauration des 2tours médiévales est achevée, de même que celle des communs. Celle de l’aile est est en cours, donc non accessible, car il y manque notamment le plancher du 1er étage. La reconstruction de la tour faisant la jonction entre l’aile est et le retour sud a également débuté, ainsi que celle des jardins Renaissance. Dans la cour, les sous-sols voûtés de l’hypothétique aile sud sont mis au jour.

L’état des lieux étant fait, cette visite guidée nous permet de découvrir 12 salles situées dans l’aile nord, le reste étant soit habité, soit en cours de restauration. Le Guide Vert nous demandait de prévoir 45 min de visite mais notre jeune guide, étudiante en licence d’Histoire de l’Art, ne sera pas avare en commentaires et nous passionnera pendant presque 1h45.

Les commentaires sont riches, documentés et portent tant sur l’histoire du château, l’Histoire et l’architecture que sur les meubles et les peintures présentes à l’intérieur. Elle réussit ainsi à m’intéresser aux nombreux tableaux de peintres flamands présents et aux nombreux bureaux/secrétaires abritant une multitude de petits tiroirs, parfois secrets.

IMG_9432_Aveyron-chateau_Bournazel (5)IMG_9432_Aveyron-chateau_Bournazel (4)IMG_9432_Aveyron-chateau_Bournazel (6)

Info pratiques :
D53, Rue Noire, 12390 BOURNAZEL
Site officiel : http://www.chateau-bournazel.fr/
Office du tourisme : promenade du Guiraudet, 12200 VILEFRANCHE-de-ROUERGUE - http://villefranche.com

Cet article est référencé sur Journal de voyage sous les thèmes : France, Midi-Pyrénées, Aveyron, Bournazel, château

Copyright©2016 “Talons hauts & sac à dos” by LadyMilonguera

About LadyMilonguera

Au départ simple blogueuse culinaire, c'est l'amour des voyages et de l'écriture qui m'a conduite à lancer ce blog voyages. Avec mon homme ou en famille, j'aime découvrir d'autres villes, d'autres pays, qu'ils soient tout à côté ou à des centaines/milliers de kilomètres. Et une fois rentrée, je partage avec vous mes impressions, mes conseils, mes expériences...

4 comments

  1. octobre 21st, 2016 19:50

    Je connais bien ce chateau, il se trouve non loin de chez ma tante 🙂 j’adore les lieux !
    Claire Articles récents..La plage de l’Anse à Jacques à côté du GosierMy Profile

    Reply

  2. octobre 23rd, 2016 23:00

    Ce nom sonne familier ! Mes vacances de l’enfance passées en Aveyron ne m’y ont pourtant jamais menée… Pourquoi pas une prochaine fois, une belle idée de sortie.

    Reply

  3. novembre 4th, 2016 13:06

    C’est beeeeaaaauuuuu !!!! 😀 Je n’aime pas visiter l’intérieur de chateaux, je ne suis pas fan de musées ou similaires, mais j’adore leur architecture ! Celui-ci est très beau !!

    Reply

  4. décembre 6th, 2016 21:41

    Je ne connaissais pas ce château merci pour cette chouette découverte que j’espère faire un jour en passant dans l’Aveyron

    Reply

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ne manquez aucune de mes actualités !

Vous aimez mon blog et venez régulièrement, alors n’hésitez pas à cliquer et à vous abonner à ma page Facebook