Sélection de sites touristiques parmi les plus vertigineux des États-Unis

Sélection de sites touristiques parmi les plus vertigineux des États-Unis

Amateurs de sensations fortes, cet article est fait pour vous !

J’ai en effet décidé de vous emmener en haut des sites les plus vertigineux des USA, qu’ils soient accessibles au grand public ou aux alpinistes chevronnés et avertis. Accrochez-vous à vos fauteuils, c’est parti !

  • Le TILT du John Hancock Center de Chicago

Inauguré en mai 2014, le TILT est une terrasse vitrée installée au 94ème étage du John Hancock Center, à plus de 300 m de haut.

Les visiteurs, au nombre maximum de 8, se collent ainsi à la vitre de la terrasse qui va progressivement s’incliner et les faire basculer dans le vide, jusqu’à 30° d’inclinaison. Ils surplombent ainsi le lac Michigan et la ville, mais jouissent aussi, s’ils parviennent à ignorer leur vertige, d’une vue s’étendant à 90 km alentours.

Les moins courageux peuvent tout de même se rabattre sur la vue panoramique accessible depuis le dernier étage du bâtiment, à 344 m du sol.

Info pratiques :
Site officiel : http://www.360chicago.com/french/

 

  • L’expérience “Stratosphère” à Las Vegas

Dans l’hôtel-casino Stratosphère, les visiteurs peuvent goûter aux sensations fortes prodiguées par 3 installations :

– une chute libre de 252 m

– une navette, la X-cream, installée à 264 m de haut qui simule une chute de 8,2 m

– le manège Insanity, en suspension, qui fait faire à ses occupants un tour au-dessus du vide

Stratosphere-Insanity-Las-Vegas

  • Le Grand Canyon

Inscrit au Patrimoine mondial de l’Humanité de l’UNESCO depuis 1979, le Grand Canyon est une gigantesque faille creusée par le fleuve Colorado. Elle s’étend entre le lac Powell et le lac Mead, sur 446 km de long et peut mesurer jusqu’à 29 km de large et 1,6 km de profondeur. Le Grand Canyon n’est certes pas le canyon le plus profond des USA – il est notamment devancé par le Hells Canyon dans l’Idaho – mais il est remarquable par les points de vue exceptionnels qu’il offre et la passerelle de verre Grand Canyon Skywalk ; depuis mars 2007, elle permet aux visiteurs de metter leur vertige à l’épreuve en s’avançant à 22 m en aplomb du Colorado, 1 300 m au-dessus du vide.

  • Le Huntington Ravine Headwall

C’est le sentier le plus difficile pour rejoindre le sommet du mont Washington.

Avec un dénivelé de plus de 1350 m, ce trail s’adresse aux adeptes de randonnée extrême et d’alpinisme ; il est en effet nécessaire d’avoir des connaissances en techniques d’escalade pour la mener à bien, sans compter les passages obligeant les gens à évoluer à flanc de rochers raides et glissants.

 

  • Le Parc national de Zion

Ce parc national a été façonné par la Virgin River et ses affluents. Il abrite également un profond canyon longé – sans grande protection – par le Angels Landing trail, le sentier de trail/randonnée menant au sommet du même nom.

La randonnée est réputée difficile et technique en raison de la présence de nombreux passages très délicats et de pentes abruptes. La cerise sur la gâteau est sans conteste le passage le long d’une crête étroite – par plus de 3 m de large par endroit – longue de 1 km et bordée par 300 m de vide de par et d’autre. Des chaînes ont été installées pour permettre aux traileurs de garder l’équilibre sur certains passages et la dernière portion avant le sommet s’apparente à de l’escalade.

  • Le Half Dome du Yosemite Park

Le Half Dome Trail est une randonnée réputée pour sa longueur et son important dénivelé. Elle comprend de nombreux passages difficiles, dont celui des Cables constitué par 2 câcles installés sur la dernière partie du trail, mesurant plus de 120 m et dont la pente s’affiche à plus de 30°.

Tenté(e)s par l’une ou l’autre de ses expériences ?

Personnellement, je dois reconnaitre que mon vertige et mon instinct de survie me maintiendront à bonne distance de tels sites, qu’ils soient naturels ou créé par l’homme, mais je respecte et admire  celles et ceux qui bravent leur peur et ne craignent pas ce genre de sensations. En tout cas, que vous vous jetiez à l’eau ou que vous optiez pour un séjour moins sensationnel, pensez que tout séjour de moins de 90 jours aux USA est soumis à l’obtention d’une autorisation ESTA.

 

Info pratiques :
Office du tourisme des USA : http://www.office-tourisme-usa.com/

Copyright©2016 “Talons hauts & sac à dos” by LadyMilonguera

 

About LadyMilonguera

Au départ simple blogueuse culinaire, c'est l'amour des voyages et de l'écriture qui m'a conduite à lancer ce blog voyages. Avec mon homme ou en famille, j'aime découvrir d'autres villes, d'autres pays, qu'ils soient tout à côté ou à des centaines/milliers de kilomètres. Et une fois rentrée, je partage avec vous mes impressions, mes conseils, mes expériences...

One comment

  1. août 7th, 2016 21:00

    J’aurai adoré faire la randonnée à Zion, ça doit être quelque chose car le parc est sublime.

    Reply

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ne manquez aucune de mes actualités !

Vous aimez mon blog et venez régulièrement, alors n’hésitez pas à cliquer et à vous abonner à ma page Facebook