Découverte du pont d’Avignon et sa reconstitution vidéo en 3D

Découverte du pont d’Avignon et sa reconstitution vidéo en 3D

C’est à Avignon que nos pas nous ont portés, le week-end dernier, pour réaliser la 1ère escapade dominicale de l’année.

Au programme de cette journée, le palais des Papes et le fameux pont d’Avignon, dont le nom usuel est le pont Saint Bénezet.

Long de plus de 800 km, le Rhône faisait subir aux populations locales  de fortes variations et des crues dévastatrices. Redoutable et redouté, il fut pourtant utilisé comme voie de communication dès la Préhistoire.

A l’origine du pont Saint Bénézet : une légende… celle de Saint Bénézet – St Benoit. Inspiré par la parole divine, ce jeune berger serait descendu de ses montagnes au XIIème siècle, guidé jusqu’à Avignon et là, sur les berges du Rhône, il serait parvenu a jeter la 1ère pierre – bien trop lourde pour un homme seul – dans le fleuve. Ainsi galvanisé, les travaux n’auraient duré que 7 ans.

En réalité, si Saint Bénézet a bel et bien existé, il s’agissait plutôt d’un promoteur immobilier. Il était en effet chargé d’acquérir les terres bordant le fleuve. Il fut aussi le fondateur de l’ordre des Frères du pont, a qui il incombait de récolter les fonds. De plus, si la construction du pont démarra bien au XIIème siècle, sa construction se sera étalée sur près d’un siècle.

Large d’à peine 4 m, il était emprunté par les piétons mais n’autorisait pas le croisement d’attelages. La raison de cet “incommodité” en est que le moteur de son édification n’était pas la nécessité de faciliter aux habitants la communication avec l’autre rive, mais celle de contrôler le fleuve, et plus précisément son trafic marchand, afin de pouvoir imposer et prélever taxes et péages sur les biens et marchandises acheminés par le Rhône.

Avignon - le pontAvignon - le pontAvignon - le pontAvignon - le pont

Compte tenu de l’impétuosité de ce dernier, sa construction donna lieu à une incroyable prouesse technique. Les concepteurs s’appuyèrent sur les différents lits de galets présents pour  assoir le pont ce qui explique son tracé “fantaisiste”. Toutefois, dès l’instant où les premières pierres furent posées, le Rhône n’eut de cesse de malmener l’ouvrage… Les crues l’emportèrent de nombreuses fois de sorte qu’il était en chantier permanent. Si on sait que, d’un bout à l’autre, il mesurait 900 m et comptait 22 arches, les historiens doutent sérieusement qu’il ait été un jour terminé en pierres dans son intégralité.

Si la motivation initiale de l’existence de ce pont, était d’ordre économique, c’est au XIVème siècle, sous l’occupation papale, qu’il acquit ses lettres de noblesses en constituant le lien le plus direct entre les différentes résidences cardinales et le Palais des Papes. En effet, à cette époque, Avignon était réputée pour son insalubrité telle que Pétrarque (1304 – 1374) dit d’elle :

[C’est] la plus infecte et la plus puante des villes de la Terre

Ainsi, lorsque la cour pontificale s’installe à Avignon, les cardinaux lui préfèrent la commune voisine de Villeneuve-les-Avignon, sise de l’autre côté du pont.

Lassés des travaux incessants et coûteux nécessités par son entretien, le pont sera finalement abandonné au XVIIème siècle.

Aujourd’hui, des 22 arches, il n’en reste plus que 4, ainsi que la chapelle de Saint Nicolas, devant laquelle les cardinaux ne manquaient pas de se recueillir à chacune de leurs traversées. Il est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Avignon - le pontAvignon - le pont

La visite s’appuie sur 2 types de supports principalement : des panneaux d’affichage et l’audioguide, dont l’usage est compris dans le coût de la visite. Toutefois, ce dernier ne présente aucune valeur ajoutée puisqu’il reprend les info présentes sur les panneaux ; à chacun donc de choisir son média préféré.

Du pont, chacun peut profiter d’une vue dégagée sur Villeneuve-les-Avignon, sur le Rhône et sur Avignon et son Palais des Papes, rien que pour ça, la balade vaut le coup.

Avignon - le pontAvignon - le pont

A l’entrée/sortie du pont, prenez le temps de descendre dans la salle de projection en dessous. En effet, depuis 2010, de nombreux experts ont été associés au travers d’un travail interdisciplinaire (sous l’égide du Grand Avignon et du CNRS) pour reconstituer le pont dans son intégralité et dans son environnement médiéval. C’est ainsi que le temps d’un film en 3D, nous sommes amenés à traverser le pont – aller et retour – en 1550. C’est d’ailleurs ce film particulièrement intéressant que je vous propose de découvrir ici :

Info pratiques :
Pont d’Avignon, boulevard de la Ligne, 84 000 AVIGNON – http://avignon-pont.com/
Office du Tourisme : 41 cours Jean Jaurès, 84 000 AVIGNON – http://www.avignon-tourisme.com/Monuments-et-Patrimoine-culturel/AVIGNON/fiche-PCUPAC084CDT0000096-1.html

Cet article est référencé sur Journal de voyage sous les thème : France, PACA, Vaucluse, Avignon, ponts

Copyright©2016 “Talons hauts & sac à dos” by LadyMilonguera

[geo_mashup_map]

About LadyMilonguera

Au départ simple blogueuse culinaire, c'est l'amour des voyages et de l'écriture qui m'a conduite à lancer ce blog voyages. Avec mon homme ou en famille, j'aime découvrir d'autres villes, d'autres pays, qu'ils soient tout à côté ou à des centaines/milliers de kilomètres. Et une fois rentrée, je partage avec vous mes impressions, mes conseils, mes expériences...

4 comments

  1. janvier 16th, 2016 8:28

    Super intéressant cet article! C’est à coté de chez nous et on était loin d’en connaitre toute l’histoire! 🙂

    Reply

    • janvier 16th, 2016 8:59

      Je te remercie… heureuse de constater qu’à ma petite échelle, je peux contribuer à faire mieux connaitre notre belle France 😉

      Reply

  2. Xav
    janvier 20th, 2016 21:56

    Un morceau d’histoire, toute une… chanson 🙂

    Reply

Trackbacks/Pingbacks

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ne manquez aucune de mes actualités !

Vous aimez mon blog et venez régulièrement, alors n’hésitez pas à cliquer et à vous abonner à ma page Facebook