La caverne du Pont d’Arc, la formidable réplique de la grotte Chauvet

La caverne du Pont d’Arc, la formidable réplique de la grotte Chauvet
Épisode précédent : le majestueux Pont d’Arc

Après une halte nature au pont d’Arc, l’heure était venue pour nous de prendre le chemin de la caverne du pont d’Arc, pour découvrir la reconstitution de la grotte Chauvet.

Les billets d’entrée sont en effet uniquement disponibles sur internet et, lors de l’achat, il nous est demandé de choisir l’heure de la visite à laquelle nous voulons assister. Sachez que l’horaire sur lequel vous vous positionnez ne concerne que la visite de la caverne, guidée et encadrée, mais que l’accès au site autour abrite d’autres curiosités dont la découverte est libre.

Il était donc temps pour nous de nous y rendre si nous voulions profiter pleinement du site avant notre rendez-vous à la caverne.

La caverne du pont d’Arc est en fait une reconstitution de la grotte Chauvet.

En effet, découverte en 1994, à la vue des œuvres s’un intérêt majeur quelle abritait, décision a été prise de ne pas renouveler les erreurs commises avec la grotte de Lascaux et d’interdire l’accès de la grotte Chauvet au grand public. Ainsi, depuis sa découverte, ne sont autorisés à y accéder que les 3 découvreurs, leurs proches et les scientifiques. Exceptionnellement, de simples citoyens peuvent aussi y pénétrer à condition d’avoir formulé une demande écrite et motivée. Quoi qu’il en soit, la grotte reçoit ainsi moins d’une centaine de visites par an.

Toutefois, la grotte Chauvet étant d’un intérêt artistique et préhistorique exceptionnel, il n’était évidemment pas envisageable de ne pas permettre au grand public de la découvrir. C’est ainsi que fut imaginée et construite, en 2012, après un imbroglio juridique et administratif, une réplique de la grotte Chauvet. Elle est certes 3 fois moins vaste que l’originale, à la fois pour en réduire les coûts mais aussi puisque celle-ci ne présente pas un intérêt dans son intégralité, mais les dessins eux, sont à l’échelle et utilisent les matériaux identiques à ceux de la grotte.

Cette reconstitution a ainsi pu ouvrir au public en avril 2015.

Pour vous aider à situer l’occupation de la grotte Chauvet dans l’histoire, sachez qu’elle couvre la période “aurignacienne” (- 36 000 ans). Très clairement, autant de temps sépare les occupants de la grotte Chauvet de ceux de Lascaux, que ceux de Lascaux de nous.

La caverne ne se découvre qu’au travers de visites guidées et collectives. Une fois notre guide récupéré, il nous fait pénétrer dans la grotte et nous évoluons alors le long d’un parcours ponctué de 10 spots, matérialisé par une passerelle. Tout a été reconstitué : les paumes de mains en ocre sur les parois, qu’elles soient positives ou négatives, les empreintes au sol, les ossements d’animaux, et bien entendu, les peintures et fresques. La caverne recrée ainsi la magie et les conditions de visite de la grotte originelle.

A chacun des arrêts, c’est vraiment bluffant de constater avec quelle maitrise les “artistes” utilisaient les reliefs, les imperfections et les failles de la paroi pour dessiner leurs œuvres. De plus, le guide, qui est avare ni de commentaires ni de remarques, nous précise que si 18 000 ans séparent ces artistes de ceux de Lascaux, les techniques utilisées sont les mêmes sur les 2 sites. Ces similarités sont expliquées par le fait qu’à cette époque, le nomadisme était de mise, les différentes populations se sont donc rencontrées et côtoyées au fil des ans, des décennies, des siècles, autorisant ainsi une transmission orale, le partage et donc la conservation  d’une extraordinaire longévité, en dépit de l’absence de tout écrit.

Le parcours a été bien conçu car son intérêt va crescendo, jusqu’à la découverte de panneaux de fresques absolument fabuleux. On y découvre des animaux en fuite et l’impression de mouvement est donnée par plusieurs techniques dont la paternité de l’une, appelée “fausse-perspective”, consistant à dessiner les 2 yeux alors même que la tête est de profil, a longtemps été attribuée à Picasso. C’est réellement époustouflant.

Fresque dans la Caverne du Pont d'Arc

Les groupes se suivent à seulement 5 minutes d’intervalle, nous sommes donc pressés de respecter la cadence de la visite pour ne pas gêner les groupes derrière nous, alors même que les œuvres et les commentaires, nous inspirent bien des questions et des envies de précisions. Nous avons donc du quitter à regret, bon nombre des arrêts prévus.

Les différents guides disposent évidemment d’informations communes, mais chacun d’eux est libre de choisir quels éléments mettre en valeur durant la visite de sorte que les commentaires diffèrent de l’un à l’autre. et finalement, se complètent. Du coup, si cette caverne absolument fascinante vous touche et vous intéresse, n’hésitez pas à multiplier les visites afin d’en apprendre toujours plus et, pour avoir le luxe de flâner et d’échapper à la cadence imposée, privilégiez la dernière visite de la journée. A la sortie de la grotte, jetez un œil sur le très beau belvédère s’ouvrant sur la campagne alentours.

Constituant un parfait complément à la découverte de la caverne, consacrez aussi du temps à la galerie de l’Aurignacien, pour comprendre la culture de cette population, les techniques d’art pariétal, les animaux qui les inspiraient, l’environnement dans lequel ils évoluaient, etc…

Caverne du Pont d'Arc - Galere de l'AurignacienCaverne du Pont d'Arc - Galere de l'AurignacienCaverne du Pont d'Arc - Galere de l'AurignacienCaverne du Pont d'Arc - Galere de l'AurignacienCaverne du Pont d'Arc - Galere de l'AurignacienCaverne du Pont d'Arc - Galere de l'AurignacienCaverne du Pont d'Arc - Galere de l'AurignacienCaverne du Pont d'Arc - Galere de l'Aurignacien

Au fur et à mesure de sa visite, je n’ai pu m’empêcher de pense qu’elle est exactement ce que devrait être le musée de Tautavel, découvert un an plus tôt. Les scénographies y sont ludiques et interactives, les explications sont vulgarisées pour le grand public, les supports sont modernes, … Des tables tactiles permettent d’ouvrir – ou pas – diverses fenêtres interactives que l’on peut agrandir/réduire/déplacer à loisirs. C’est génial.. à condition tout de même de ne pas être trop nombreux et de faire preuve d’un minimum de civisme envers les autres visiteurs présents. les parents ont aussi intérêt à surveiller et à calmer les enfants qui adorent ces technologies mais qui du coup, ouvrent et ferment les différentes fenêtres de manière frénétique, sans prendre garde aux personnes en pleine lecture.

Caverne du Pont d'Arc - Galere de l'AurignacienCaverne du Pont d'Arc - Galere de l'AurignacienCaverne du Pont d'Arc - Galere de l'AurignacienCaverne du Pont d'Arc - Galere de l'Aurignacien

En plein air, des stations de découverte sont déployées sur le site autour de 5 thèmes : la fabrication de la réplique, la géologie locale, les datations  et enfin, un panorama de la Préhistoire et la conservation de la grotte originale.

La caverne du Pont d'Arc

Enfin, une salle de conférence, une boutique et un point d’informations complètent le site.

Info pratiques :
Plateau du Razal, 07150 VALLON-PONT d’ARC – http://cavernedupontdarc.fr
Le parking est gratuit ; des navettes gratuites sont proposées entre la gare routière de Vallon-Pont d’Arc et la caverne
Office du tourisme : 1 place de la Gare, 07150 VALLON-PONT d’ARC - http://www.vallon-pont-darc.com/decouvrir/le-patrimoine-naturel/5858-5501,pont-d-arc.html

Cet article est référencé sur Journal de voyage sous les thèmes : France, Rhône-Alpes, Ardêche, Vallon-Pont d’Arc, grotte, site préhistorique, musée

Copyright©2016 “Talons hauts & sac à dos” by LadyMilonguera

About LadyMilonguera

Au départ simple blogueuse culinaire, c'est l'amour des voyages et de l'écriture qui m'a conduite à lancer ce blog voyages. Avec mon homme ou en famille, j'aime découvrir d'autres villes, d'autres pays, qu'ils soient tout à côté ou à des centaines/milliers de kilomètres. Et une fois rentrée, je partage avec vous mes impressions, mes conseils, mes expériences...

2 comments

  1. janvier 5th, 2016 18:00

    Ah c’est pas loin de chez moi, Drôme-Ardèche. Je n’ai pas encore eu l’occasion de la visiter mais je devrais y remédier cet été. Par contre j’avais déjà entendu la même remarque que tu as faite: des départs toutes les 5 min et on nous presse. J’espère que c’est juste parce que c’est la première année et que tout le monde s’y rue. En espérant que ça se tasse avec le temps.
    Estelle Articles récents..Les plus beaux spots du Lac de GardeMy Profile

    Reply

  2. janvier 6th, 2016 15:52

    J’ai un petit faible pour les grottes, j’avais été très touchée de ma visite de la grotte de lascaux, avec sa découverte assez unique et surtout en m’imaginant à quel point ces grottes auraient d’histoires à raconter si elles pouvaient parler… 🙂
    Malicyel Articles récents..Suivre ses amis en voyage ou suivre ses propres envies ? (+ bilan 2015)My Profile

    Reply

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ne manquez aucune de mes actualités !

Vous aimez mon blog et venez régulièrement, alors n’hésitez pas à cliquer et à vous abonner à ma page Facebook