Dans les arênes d’Arles

Dans les arênes d’Arles
Épisode précédent : le cloître St Trophime en Arles

Continuant de profiter de notre Pass Monument, nous poursuivons notre découverte de la ville d’Arles par l’amphithéâtre, plus communément appelé les arênes.

Formidablement bien conservé, cet amphithéâtre date du Ier siècle après J.C. et c’est aujourd’hui le monument arlésien le plus visité. On peut le comprendre rien qu’en le voyant : il est superbe et majestueux, taillé ainsi dans cette pierre blanche, sa façade s’élevant sur 2 niveaux et comptant près de 60 arcades en plein cintre. On comprend aisément que ces arênes aient pu inspirer Van Gogh et Picasso.

Amphitheatre-arenes-Arles (2)Amphitheatre-arenes-Arles (5)Amphitheatre-arenes-Arles (32)Amphitheatre-arenes-Arles (43)

Ces arênes, bâties sur le flanc nord de la colline de l’Hauture, sont classées comme étant le 20ème monument du monde romain par leur taille. Inspirées du Colisée de Rome, elles sont de forme elliptique et mesurent 136 x 107 m. Elles sont donc plus grandes que leurs voisines, les arênes de Nîmes. Elles pouvaient ainsi accueillir 21 000 personnes dont le flux était savamment organisé et contrôlé par un réseau de portes, galeries et escaliers. Ils pouvaient ainsi assister aux combats de gladiateurs et de fauves qui s’y tenaient. Les spectateurs étaient alors protégés du soleil par une toile tendue au-dessus de leur tête appelée velum.

Du côté de la piste, elle était environ 2 m au-dessus du niveau actuel car elle était formée d’un plancher de bois dont les lames reposaient sur un bourrelet de pierre. En dessous, une machinerie était présente, comme dans le Colisée.

Elles furent utilisées jusqu’en 550 environ, mais avec la chute de l’Empire romain, elles tombèrent ensuite en désuétude jusqu’au Moyen-Âge ou le site fut investi par les habitants pour abriter jusqu’à 200 habitations et 2 églises dans leur enceinte. Il s’agissait en effet d’une époque trouble ou régnait l’insécurité, ce qui explique aussi l’ajout de 4 tours défensives.

C’est ainsi que Jérôme Munzer, médecin et géographe du XVème siècle, témoignait :

Aujourd’hui, de pauvres gens habitent ce théâtre, ayant leur cahute dans les cintres et sur l’arêne

Il faudra attendre 1825 pour que les expropriations soient déclarées et que l’on procède à la démolition de 212 maisons. La 1ère course de taureaux eut alors lieu en 1830 et l’amphithéâtre fut dès lors utilisé comme une plaza de toros.

Il doit son classement aux Monuments Historiques en 1840 à Prosper Mérimée et c’est en 1981 qu’il a été déclaré au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Au moment de notre visite, au mois de juin, les arênes étaient en mode feria avec un taureau dessiné sur la piste.

Amphitheatre-arenes-Arles (13)Amphitheatre-arenes-Arles (9)

Lorsqu’ils sont présents, les spectateurs s’assoient sur les gradins originels ou sur une structure moderne, montée sur échafaudage. Personnellement, je n’ai pas aimé évoluer sur ces gradins, en sachant que sous mes pieds, c’est le vide. Et j’aime encore moins l’apercevoir par les interstices entre les planches.

Amphitheatre-arenes-Arles (8)Amphitheatre-arenes-Arles (14)Amphitheatre-arenes-Arles (42)

Alors autant porter mon regard plus haut, vers la piste de sable blanc, vers les tours et les arches et au-delà, vers les toits de la ville et le Rhône. Il est même possible d’apercevoir l’abbaye de Montmajour.

Amphitheatre-arenes-Arles (21)Amphitheatre-arenes-Arles (24)Amphitheatre-arenes-Arles (26)Amphitheatre-arenes-Arles (22)Amphitheatre-arenes-Arles (20)Amphitheatre-arenes-Arles (15)

Info pratiques :
1 rond point des Arênes, 13200 ARLES
Site web : http://www.arenes-arles.com/
Office du tourisme : Esplanade Charles de Gaulle, Bd des Lices, 13200 Arles - http://www.arlestourisme.com/

Cet article est référencé sur Journal de voyages sous les thèmes : France, PACA, Bouches-du-Rhône, Arles, arênes, vestiges romains

Copyright©2015 “Talons hauts & sac à dos” by LadyMilonguera

About LadyMilonguera

Au départ simple blogueuse culinaire, c'est l'amour des voyages et de l'écriture qui m'a conduite à lancer ce blog voyages. Avec mon homme ou en famille, j'aime découvrir d'autres villes, d'autres pays, qu'ils soient tout à côté ou à des centaines/milliers de kilomètres. Et une fois rentrée, je partage avec vous mes impressions, mes conseils, mes expériences...

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ne manquez aucune de mes actualités !

Vous aimez mon blog et venez régulièrement, alors n’hésitez pas à cliquer et à vous abonner à ma page Facebook