La tour de Belem, autre symbole de Lisbonne

La tour de Belem, autre symbole de Lisbonne

Après la visite du monument des Découvertes, j’avais hâte de découvrir la tour de Belemtorre de Belem – ce haut symbole de Lisbonne installé le long du Tage, dans le quartier de Belem ; mais je dois reconnaitre que la visite ne s’est pas hissée à la hauteur de mes espérances.

La journée avait pourtant superbement commencé avec un trajet effectué en empruntant l’adorable, bien que touristique tramway, suivi d’une éblouissante visite du monastère des Hyéronymites. Nous avions poursuivi par la montée en haut du padrao dos Descobrimentos et nous avions réservé la visite de la tour de Belem pour notre fin de journée, un peu comme une cerise sur le gâteau.

Petit rappel historique :

Cet ouvrage fut construit au XVIème siècle sous Manuel 1er du Portugal pour commémorer l’expédition de Vasco de Gama en seulement 6 ans, de 1 515 à 1 521. Il devait garder l’entrée du port et protéger aussi le monastère des Hyéronymites. Il était initialement érigé au milieu du fleuve mais le terrible tremblement de terre de 1 775 déclencha un raz-de-marée qui eut pour effet de dévier le cours du Tage. C’est ainsi que la tour de Belem est maintenant situé en bordure de plage et accessible par une passerelle.

Elle devint ainsi obsolète d’un point de vue défensif et servit tour à tour d’arsenal, de prison, de point de paiement de taxes et de capitainerie.

La tour fut déclarée monument national en 1 910 et est maintenant classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Torre-Belem-Lisbonne (2)tour de Belem lisbonneTorre-Belem-Lisbonne (5)tour de Belem lisbonne

Je dois reconnaitre que l’architecture extérieure est vraiment magnifique. Je suis d’ailleurs longuement restée sur la plage pour l’admirer. Ce [iShare]chef-d’œuvre de l’art manuélin[/iShare] est orné de terrasses, de balcons et d’échauguettes mauresques. Le tout est travaillé de manière soignée, détaillée, très méticuleuse… C’est superbe ! D’ailleurs, cette impression est tout à fait volontaire de la part de son concepteur, Francisco de Arruda, puisque la tour devait témoigner de la confiance et de la richesse du Portugal engrangées suite aux Grandes Découvertes. Elle devait donc en imposer à quiconque pénétrait dans le port dès le premier regard.

La visite de la tour de Belem

Une fois passée la passerelle, la visite débute par le sous-sol avec au fond, une longue pièce gothique qui servait de cachot au XIXème siècle. Le sous-sol est en alcôves et des canons y sont régulièrement disposés.

Torre-Belem-Lisbonne (8)visite tour de Belem lisbonne

Au-dessus, on accède à la terrasse et aux postes de sentinelle. Cet ensemble est de style romano-gothique. Une statue de Notre-Dame-du-Bon-Succès y est dressée.

Torre-Belem-Lisbonne (10)visite tour de Belem lisbonne

En continuant la visite, on accède au donjon, orné de créneaux géométriques de style roman et enfin, à la loggia Renaissance aux influences vénitiennes.

Si le sous-sol et la terrasse nous ont intéressés, nous nous sommes vite lassés des étages supérieurs… En fait, hormis la loggia d’où l’on peut jouir d’une vue magnifique sur Belem, le Tage et le pont du 25 avril ainsi que sur le Christo Rei, les salles auxquelles on accède n’ont pas grand intérêt. Elles sont vides, on en fait vite le tour et finalement, en ce mois d’août, on passe plus de temps à faire la queue pour accéder d’un niveau à l’autre qu’à profiter des différents niveaux. En effet, ceux-ci sont reliés les uns aux autres par d’étroits escaliers en colimaçon et les touristes sont trop nombreux pour pouvoir circuler librement. Nous passons donc notre temps à attendre notre tour pour pouvoir monter ou descendre, le flux des touristes étant temporisé et régulé par un système de feu associé à un chronomètre. C’est pénible, lassant et le peu à voir dans les différents niveaux ne mérite pas autant d’attente.

De plus, pour couronner le tout, le jour de notre visite, il soufflait un vent assez fort et plutôt rafraichissant, pour ne pas dire carrément refroidissant. Nous étions tous emmitouflés dans nos vestes estivales mais celles-ci ne suffisaient pas à nous en protéger ce qui contribuait à rendre la visite encore plus désagréable.

Bref, nous avons été soulagés de pouvoir enfin nous en extirper et terminer notre journée en regagnant le centre de Lisbonne, plus abrité du vent.

Cet article est référencé sur Journal de voyages sous les thèmes : Portugal, Lisbonne, Belem, tour

Copyright©2015 “Talons hauts & sac à dos” by LadyMilonguera

About LadyMilonguera

Au départ simple blogueuse culinaire, c'est l'amour des voyages et de l'écriture qui m'a conduite à lancer ce blog voyages. Avec mon homme ou en famille, j'aime découvrir d'autres villes, d'autres pays, qu'ils soient tout à côté ou à des centaines/milliers de kilomètres. Et une fois rentrée, je partage avec vous mes impressions, mes conseils, mes expériences...

Parse error: syntax error, unexpected 'else' (T_ELSE), expecting end of file in /homepages/31/d468084029/htdocs/talonshauts-et-sacados/wp-content/themes/Voxis/comments.php on line 105