Le palais des Marquis de Fronteira… Il n’y a pas que le foot à Benfica !

Le palais des Marquis de Fronteira… Il n’y a pas que le foot à Benfica !

Outre la description qui en était faite dans note guide de voyage, c’est surtout une petite vidéo vue au cours de la visite du musée national des Azulejos que mon homme et moi étions définitivement décidés à inscrire le palais des Marquis de Fronteira au programme de notre séjour lisboète.

Après quelques recherches il s’avère que le palais est installé dans le quartier de Benfica, excentré au nord-ouest de Lisbonne,

mais à proximité de l’hôtel ou nous logions. Nous nous sommes dit qu’il serait ainsi pertinent de garder cette visite pour le matin de notre dernier jour. Nous nous y rendrions en taxi depuis notre hôtel dès l’ouverture et pourrions ainsi tranquillement profiter du site avant de rentrer à l’hôtel récupérer nos bagages et gagner l’aéroport pour prendre notre avion.

Le jour venu, un peu après 8h30, nous montons donc dans l’un des taxis stationnés en permanence devant le hall de notre hôtel pour être devant le palais aux alentours de 9 h. Ce qui nous laissait toute la matinée pour visiter tranquillement.

Mais, première difficulté, le chauffeur ne semblait pas connaitre le palais. Nous avons été obligés de lui montrer l’adresse sur notre guide pour qu’il comprenne où nous amener.

Pour information, le palais est aisément accessible par bus - ligne 770 - ou en 20 min de marche à partir de la station de métro Parco zoologico/ligne bleue.

Une fois sur place, les grilles sont closes et notre taxi repart aussitôt. La pancarte nous indique que le palais n’ouvre qu’à 10h et que seules 2 visites guidées sont dispensées chaque jour, uniquement la matin.

Palais-marquis-Fronteira-Benfica-Lisbonne (23)

Nous voilà donc contraints de patienter jusqu’à l’heure de l’ouverture devant les grilles. Certes, le timing devient plus serré mais avec une visite d’une heure annoncée sur notre guide, nous sommes encore dans les temps. Heureusement, quelques raies de soleil nous facilitent l’attente, et nous profitons du temps libre pour étudier le chemin retour car d’ici, nul espoir qu’un taxi passe par hasard et puisse nous ramener à l’hôtel. 2 solutions s’offrent à nous :

  • une ligne de bus mais bien qu’il semble que l’arrêt soit à proximité immédiate, aucun arrêt ne semble matérialisé ; impossible donc de vérifier le trajet ou encore les horaires… Cette solution nous semble donc risquée.
  • la marche puisqu’un pont-tunnel piéton permet de franchir le périphérique de manière directe sans avoir à perdre du temps à marcher vers un pont, indiqué sur notre carte, mais nous obligeant à faire un détour d’un peu plus d’1 km au final… cette solution nous semble donc la meilleure

 

Le palais a été bâti en 1670 par le 1er Marquis de Fronteira, D. Joao de Mascarenhas. C’est l’unique résidence privée que l’on puisse visiter à Lisbonne qui conserve encore ses caractéristiques essentielles et est encore habitée par la famille qui l’a faite bâtir puisque le 12ème Marquis de Fronteira y vit.

L’architecture est résolument italienne, s’inspirant des modèles du XVIème siècle, mais l’ensemble est typiquement  portugais.

Ce palais est réputé comme remarquable par la qualité extraordinaire de ses azulejos datant du XVIIème siècle. Ces carreaux de céramique témoignent notamment du passage de la polychromie traditionnelle à la monochromie.

La visite s’organise en une visite guidée de 3/4 d’heure environ suivie d’une visite libre des jardins.

Une fois payé notre billet d’entrée (7,50 €), la guide nous prend en charge. Trilingue – portugais, anglais et français – les commentaires sont d’abords dispensés en français et en anglais étant donné que la quasi majorité des visiteurs étaient français (une dizaine de français, un couple dont j’ai oublié la nationalité et un couple de portugais), mais très vite, à la demande de ce seul couple de portugais, la langue française est abandonnée au profit du portugais. Je dois reconnaitre que ce choix m’a quelque peu interloquée mais aucun de nous ne souhaitant lancer une polémique, aucune réclamation n’a été faite.

Les photos sont interdites à l’intérieur du palais et la guide veille au grain. Et j’ignore si les Français ont vu en cette interdiction la manière de se “venger” gentiment du choix de la langue de la visite, mais quelques uns lui ont donné bien du fil à retordre et se sont fait rappelés à l’ordre plusieurs fois. En même temps, je pense que ce choix de langue a contribué au fait que quelques uns ont en quelques sorte “décroché” des explications données et la prise de photos était alors le seul moyen de passer le temps et de conserver un souvenir de la visite. Ils ont donc détourné leurs efforts dans des prises de photos clandestines. Je dois d’ailleurs reconnaitre que j’ai tenté également de voler quelques photos, d’où le cadrage parfois… audacieux.

Palais-marquis-Fronteira-Benfica-Lisbonne (3)Palais-marquis-Fronteira-Benfica-Lisbonne (1)Palais-marquis-Fronteira-Benfica-Lisbonne (2)Palais-marquis-Fronteira-Benfica-Lisbonne (5)Palais-marquis-Fronteira-Benfica-Lisbonne (6)

En même temps, il faut reconnaitre que le palais est vraiment de toute beauté, tant dans la décoration, le mobilier, et bien sûr les azulejos.

Parmi les nombreuses pièces visitées, certaines ont particulièrement attiré mon attention :

  • la salle de Batailles : on y découvre des panneaux d’azulejos représentant les scènes de la Guerre de Restauration mettant en scène le 1er Marquis de Fronteira
  • la salle de Jantar avec de magnifiques faïences hollandaises et des portraits de la noblesse portugaise
  • la salle impériale ornée de superbes fresques et portraits de la noblesse réalisées par Domingos Antonio de Sequeira

 

Une fois dehors, plus aucune raison de se cacher et la guide semble dispenser ses explications à… Pfffff… plus grand monde disons !

On y découvre, en plus des azulejos, des décorations de style baroque rococo. La façade de la chapelle est ainsi revêtue d’embrechados faits de pierre, de coquillages, de morceaux de verre et de porcelaine. Le style est disons… plutôt chargé et je ne suis pas particulièrement amatrice… ce n’est pas le genre de déco que j’envisagerais de faire dans mon jardin.

Palais-marquis-Fronteira-Benfica-Lisbonne (15)Palais-marquis-Fronteira-Benfica-Lisbonne (16)Palais-marquis-Fronteira-Benfica-Lisbonne (17)Palais-marquis-Fronteira-Benfica-Lisbonne (18)Palais-marquis-Fronteira-Benfica-Lisbonne (19)Palais-marquis-Fronteira-Benfica-Lisbonne (20)Palais-marquis-Fronteira-Benfica-Lisbonne (21)

Au dessus du bassin, la faïence champêtre de toute beauté représente les 4 saisons. Quelques précautions sont d’ailleurs requises autour du bassin car les cygnes qui s’y ébrouent, légèrement en contrebas, n’ont pas grand mal à se porter à notre hauteur pour distribuer quelques coups de becs aux imprudents.

Palais-marquis-Fronteira-Benfica-Lisbonne (7)Palais-marquis-Fronteira-Benfica-Lisbonne (26)Palais-marquis-Fronteira-Benfica-Lisbonne (10)Palais-marquis-Fronteira-Benfica-Lisbonne (25)Palais-marquis-Fronteira-Benfica-Lisbonne (27)Palais-marquis-Fronteira-Benfica-Lisbonne (12)Palais-marquis-Fronteira-Benfica-Lisbonne (13)Palais-marquis-Fronteira-Benfica-Lisbonne (14)Palais-marquis-Fronteira-Benfica-Lisbonne (22)Palais-marquis-Fronteira-Benfica-Lisbonne (23)

Enfin, nous terminons la visite par une promenade dans le jardin de style Renaissance italienne, avant de hâter le pas pour regagner notre hôtel et prendre notre avion.

Cet article est référencé sur Journal de voyages sous les thèmes : Portugal, Lisbonne, Benfica, palais, azulejos

Copyright©2015 “Talons hauts & sac à dos” by LadyMilonguera

About LadyMilonguera

Au départ simple blogueuse culinaire, c'est l'amour des voyages et de l'écriture qui m'a conduite à lancer ce blog voyages. Avec mon homme ou en famille, j'aime découvrir d'autres villes, d'autres pays, qu'ils soient tout à côté ou à des centaines/milliers de kilomètres. Et une fois rentrée, je partage avec vous mes impressions, mes conseils, mes expériences...

6 comments

  1. février 23rd, 2015 17:36

    Moi qui ait déjà super envie d’aller visiter Lisbonne, et toi tu me montres des jolies photos comme ça …
    Bise
    Mel’s way of life Articles récents..#Food. Financier au coeur de NutellaMy Profile

    Reply

    • février 23rd, 2015 17:40

      Mais je ne peux pas faire autrement, il n’y a que de jolies choses à Lisbonne 😉

      Reply

  2. février 23rd, 2015 18:58

    Ce palais est de toute beauté !
    J’aime beaucoup l’architecture et la décoration !
    Bisous, Doria
    Doria Articles récents..CrumpetsMy Profile

    Reply

  3. février 23rd, 2015 20:25

    Là c’est une raison de plus pour retourner à Lisbonne ! Ce palais des marquis est magnifiquement décoré et ses jardins bien qu’un peu chargés sont très agréables ! Merci du partage…et pour les photos clandestines ! 🙂 J’aurais sûrement fait pareil surtout après la suppression des commentaires « étrangers » …j’espère qu’elle n’a pas eu de pourboire ? Bonne soirée bises
    Petitgris Articles récents..Le sourire du jour # 300My Profile

    Reply

  4. février 24th, 2015 14:55

    Tes photos sont magnifiques !
    josephine Articles récents..Pavlova Poire chocolatMy Profile

    Reply

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ne manquez aucune de mes actualités !

Vous aimez mon blog et venez régulièrement, alors n’hésitez pas à cliquer et à vous abonner à ma page Facebook