Cap sur l’Argentine : en route vers Salta !

Cap sur l’Argentine : en route vers Salta !
Épisode précédent : Les férias à Buenos Aires, où faire son shopping ?

Alors que des grands espaces Argentins nous font rêver à l’autre bout de la terre, tels que Ushuaia, la terre de feu, les chutes d’Iguazú ou encore la capitale bouillonnante et ses nuits de tango, le pays du Che abrite la région du Noroeste qui vaut elle aussi le détour. Du nom d’une tribu indigène « los Salta » qui vivaient sur cette terre, c’est l’explorateur espagnol Hernando de Lerma qui la découvre en 1582 et y fonde la ville de Salta.

Nichée à égale distance des frontières du Chili et de la Bolivie, Salta est devenue au fil des années la ville incontournable pour parcourir la région du Nord Ouest argentin. A 2000 mètres d’altitude, dans la Vallée de Lerma et facilement atteignable par quelques routes grimpant les montagnes alentours, elle vous surprendra par sa culture forte et débordante de vie. Les salteños, fiers de leur ville qui, en quelques années, s’est beaucoup développée, sont des personnes ouvertes et spontanées. Au-delà d’une population authentique, Salta la Linda comme on la surnomme, regorge de trésors architecturaux qui donnent envie d’arpenter les rues et de lever les yeux sur ces constructions datant de la colonisation espagnole.

route_cafayatesalta_la_linda

Le Cabildo, ancien Conseil municipal qui représentait l’élite locale de la région, accueille aujourd’hui  le remarquable Musée Historique du Nord ainsi que le Musée Colonial et des Beaux-Arts. Avec sa couleur blanc cassé et ses voûtes si bien dessinées, il est l’un des monuments les mieux conservés du pays !

La grande Plaza 9 de Julio est le centre historique de la cité. Les palmiers et les magnolias qui décorent la place, ainsi que les façades ravalées du bâtiment, rendent l’endroit mythique pour les piétons en quête d’espace et de sérénité.

plaza_guemes

A quelques mètres de là, la cathédral de Salta, aux allures féériques à la nuit tombée, et l’Iglesia de San Francisco sont considérée comme faisant partie des plus beaux édifices religieux de style néoclassique du XIXème siècle en Argentine.

Quant au Museo de Arqueología de Alta Montaña (musée archéologique de haute montagne), il offre un éclairage sur la civilisation Inca et élucide les mystères des Momias de Llullaillaco, ces momies découvertes au sommet du volcan.

Si Salta possède de nombreux monuments historiques, cette ville de tradition perpétue aussi un artisanat de qualité, comme celui des vêtements en Alpaga, dont la fibre de laine est réputée comme plus douce, plus chaude, plus résistante et plus légère que la laine de mouton.

shopping_salta

Avec une activité culturelle riche, Salta est aussi une ville latine chaleureuse et animée en fin de semaine. C’est autour de grandes tablées de rue que les salteños se donnent rendez-vous pour la merienda, qui précède le diner. Les empanadas salteñas sont d’ailleurs réputées, ainsi que les vins d’altitudes provenant généralement des bodegas de la ville de Cafayate, plus au sud.

Salta est aussi le rendez-vous des voyageurs qui souhaitent s’aventurer, à cheval ou à pied, dans les montagnes environnantes, à la découverte des traditions et des paysages. La tradition des gauchos (ce gardien de troupeau qui traverse des étendues à cheval), très présente dans le Noroeste, inspire notamment la doma india, une forme de dressage du cheval qu’utilisaient les indiens des Andes. Un duo entre l’homme et sa monture d’une complicité à couper le souffle…

domptage-bamba-areco-750x525gauchos_salta

Rythmée par des modes de vie ancestraux, tout en étant moderne, Salta et sa région n’ont rien perdu de leur charme au cours des années, bien au contraire !

En savoir plus…

Retrouvez plus de détails sur cette ville classée au patrimoine de l’Unesco avec le guide de tourisme de l’agence Argentina Excepción

http://www.culturasalta.gov.ar/

http://www.latitud-argentina.com/blog/decouverte-conquete-et-colonisation-argentine-intro/

http://www.vision-equine.com/la-doma-india/

http://equum.fr/la-doma-india-une-belle-union-entre-le-cavalier-et-son-cheval/

Cet article est référencé sur Journal de voyages sous les thèmes : Argentine, Salta

Copyright©2015 “Talons hauts & sac à dos” by LadyMilonguera

About LadyMilonguera

Au départ simple blogueuse culinaire, c'est l'amour des voyages et de l'écriture qui m'a conduite à lancer ce blog voyages. Avec mon homme ou en famille, j'aime découvrir d'autres villes, d'autres pays, qu'ils soient tout à côté ou à des centaines/milliers de kilomètres. Et une fois rentrée, je partage avec vous mes impressions, mes conseils, mes expériences...

2 comments

  1. janvier 22nd, 2015 9:44

    Lors de mon périple argentin nord / sud je n’avais pas voulu dépasser les 15 jours, j’ai donc refusé l’extension à Salta. Après avoir vu ce beau billet, il me vient des regrets… Bon jeudi bises
    Petitgris Articles récents..Les chemins de l’école sont parfois …impénétrables !My Profile

    Reply

  2. Seb
    janvier 27th, 2015 21:13

    Salta nous a laissé une forte impression après 8 mois passés dans les pays andins. Comme un retour à ce que l’on connaît, il y a un côté très Européen (dans le bon sens du terme) dans ces grandes villes d’Argentine. Nous avons particulièrement été impressionnés pas le musée de Alta Montana, la rencontre avec ces momies et leur histoire.
    Quand aux alentours de Salta, des paysages incroyables !
    Seb Articles récents..Farniente en Nord Ouest ArgentinMy Profile

    Reply

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ne manquez aucune de mes actualités !

Vous aimez mon blog et venez régulièrement, alors n’hésitez pas à cliquer et à vous abonner à ma page Facebook