Rome : sanctuaire antique de Largo argentina

Épisode précédent : La piazza Cavour

A Rome, c’est sur le corso Vittorio Emanuele , dans le quartier du Champ de Mars, que s’étend, à ciel ouvert, le largo di Torre argentina aussi appelé le sanctuaire antique de Largo argentina. Ce complexe archéologique est constitué de 4 temples romains datant de l’époque républicaine. Les temples en questions, érigés entre le IVème et le IIème siècles avant J. C., figurent donc parmi les plus anciens de Rome.

Rome, Largo Argentina (21)

Ce sanctuaire fut découvert à l’occasion des fouilles de 1926-1928. Face à l’absence de certitudes quant aux divinités auxquelles chacun des temples était associé, les ouvrages ont été identifiés par les lettres A, B, C et D. Ils témoignent de l’évolution architecturale du modèle étrusco-italique à une architecture d’inspiration grecque.

Largo_torre_argentina_plan

Le temple C, datant des IV et IIIème siècles avant J. C. est le plus ancien. Il était vraisemblablement dédié à Feronia, une ancienne déesse de la fertilité  et protectrice des bois et des moissons ; il est construit selon un temple périptère sine postico.

Le temple A aurait été édifié pour célébrer la victoire de Gaius Lutatius Catulus soit sur les Faliries, soit sur les Carthaginois, toutes 2 ayant survenues en –241. Ainsi, ce temple serait, soit celui de Junon Curutis, soit celui de Jaturne. Les vestiges de l’abside de l’église San Nicola de’Cesarini sont visibles à l’arrière du temple.

Rome, Largo Argentina (25)Rome, Largo Argentina (10)Rome, Largo Argentina

Le temple D est le plus grand des 4 ; datant du IIème siècle avant J. C. il serait dédié aux Larii Permarini.

Enfin, le temple B, le plus récent, serait le temple d’Aedes Fortunae Huiusce Diei selon la découverte en ces “murs” de la statue acrolithe de marbre dont le visage est conservé au musée du Capitole. Il aurait été érigé pour célébrer la victoire de Quintus Lutatius Catulus sur les Cimbres en –101. De forme circulaire, il se dresse devant les ruines de la curie de Pompée, le siège du Sénat où fut poignardé Jules César le 14 mars de l’an 44 avant J. C.

Rome, Largo Argentina (13)Rome, Largo Argentina (17)

Le site abrite également le portique de Minucius , datant de –106, construit par Marcus Minucius Rufus pour fêter son triomphe sur les Scordisques

Aujourd’hui, Largo argentino sert de refuge à des dizaines de chats semi-sauvages.

Cet article est référencé sur Journal de voyage sous les thèmes : Italie, Latium, Rome, site archéologique, Rome antique, sanctuaire

Copyright©2014 “Talons hauts & sac à dos” by LadyMilonguera


About LadyMilonguera

Au départ simple blogueuse culinaire, c'est l'amour des voyages et de l'écriture qui m'a conduite à lancer ce blog voyages. Avec mon homme ou en famille, j'aime découvrir d'autres villes, d'autres pays, qu'ils soient tout à côté ou à des centaines/milliers de kilomètres. Et une fois rentrée, je partage avec vous mes impressions, mes conseils, mes expériences...

4 comments

  1. octobre 12th, 2014 16:09

    A l’époque ça devait être un temple/site assez impressionnant.

    Reply

    • octobre 13th, 2014 10:44

      Tout à fait. Merci de ta visite et bon début de semaine.

      Reply

  2. octobre 20th, 2014 0:41

    J’adore ce genre d’endroit, chez moi il y a les vestiges de Bavay et c’est toujours quelque chose que de marcher sur les traces de civilisations disparues !
    Mali Articles récents..Le cheval islandais n’est pas un cheval comme les autresMy Profile

    Reply

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ne manquez aucune de mes actualités !

Vous aimez mon blog et venez régulièrement, alors n’hésitez pas à cliquer et à vous abonner à ma page Facebook