J’ai descendu – et remonté – l’escalier du Roy d’Aragon

J’ai descendu – et remonté – l’escalier du Roy d’Aragon
Épisode précédent : Le vieux port de Bastia

Lors de mon 1er séjour en Corse il y a de ça déjà plusieurs années, je n’avais pas pris le temps d’aller découvrir le fameux escalier du Roy d’Aragon, me contentant d’essayer de le deviner dans la hauteur de la falaise. Aussi, cet été, lorsque je suis retournée à Bonifacio, j’avais à cœur de combler cette lacune. C’est pourquoi j’ai annoncé d’emblée à mon homme que je tenais cette fois à fouler ses marches.

C’est pourquoi nous n’avons pas hésité à acheter le Pass culturel qui, pour 3,50 €, nous donnait accès à 2 sites : le bastion de l’étendard et l’escalier du Roy d’Aragon, mon homme souhaitant me faire découvrir le 1er et moi, tenant à enfin découvrir le 2nd.

[iShare]L’escalier du Roy d’Aragon, un escalier de légende[/iShare]

Selon la légende, cet escalier aurait été creusé en une seule nuit par les troupes du Roy d’Aragon, Alphonse V, alors qu’elles assiégeaient la ville en 1420. En réalité, cet escalier serait bien antérieur à cet époque. En effet, cet accès permettant de rejoindre le puits Barthélémy, une source d’eau potable, il s’agissait à l’origine d’une faille naturelle dans la falaise que les Bonifaciens, et notamment des moines franciscains, aurait, au fil du temps, aménagé en escalier pour en faciliter l’accès.

L’escalier, tel une saignée dans la falaise, compte 187 marches permettant une progression verticale sur 53 mètres, soit une déclivité d’environ 45°.  Ses 60 000 visites annuelles en font [iShare]le 2ème monument le plus visité de Corse[/iShare], après la maison de Napoléon à Ajaccio.

Bonifacio_falaise_et_Escalier_du_roi_d'Aragon

Une fois descendue la dernière marche, un sentier, située à 12 mètres au dessus de la mer, nous mène en pente douce jusqu’au puits, situé au niveau de l’eau. Large de seulement 1,50 m, l’escalier est plutôt étroit, de sorte que dès les premières marches, on côtoie celles et ceux qui sont en train de le remonter.

Bonifacio-escalier-roy-Aragon (6)Bonifacio-escalier-roy-Aragon (2)Bonifacio-escalier-roy-Aragon (11)

[iShare]Un escalier aussi éprouvant à monter qu’à descendre[/iShare]

Il faut savoir que ces marches sont fortement inconfortables, certaines mesurant jusqu’à 50 cm de haut. Aussi, on compatis pour ceux qui les remontent, mais on appréhende également le moment où ce sera notre tour. Ainsi, que l’on monte ou que l’on descende, on se trouve immédiatement solidaires dans l’effort voire même, dans la douleur. C’est ainsi l’occasion d’échanger des commentaires, des blagues et des encouragements mutuels. On se trouve en quelque sorte soudés devant l’adversité.

Une fois les marches descendues, le sentier, toujours creusé dans la falaise nous même tranquillement au puits Saint Barthélémy, situé au fond d’une grotte, dont l’accès est condamné par une grille. Là, de nombreux cairns marquant l’accès à la grotte.

Bonifacio-escalier-roy-Aragon (25)Bonifacio-escalier-roy-Aragon (40)Bonifacio-escalier-roy-Aragon (37)Bonifacio-escalier-roy-Aragon (39)

Toutefois, nous jouissons alors de très belles vues en encorbellement sur les falaises qui nous font alors sentir bien insignifiants, tant leur masse est imposante !

Bonifacio-escalier-roy-Aragon (43)Bonifacio-escalier-roy-Aragon (24)Bonifacio-escalier-roy-Aragon (49)

Au retour, tous les moyens sont bons pour retarder le moment fatidique de la remontée. J’ai ainsi esquissé au pied des marches, une maladroite, mais non moins sensuelle, danse à mon homme, utilisant la rampe comme barre de pôle dance. Je vous laisse imaginer la scène compte tenu de ma souplesse relative et de la hauteur de la rampe. J’ai alors été surprise par un groupe de 4 jeunes filles hilares en me voyant et du me résoudre à “attaquer” cette montée, un peu rouge de honte, je vous l’accorde Clignement d'œil

Bonifacio-escalier-roy-Aragon (62)Bonifacio-escalier-roy-Aragon (65)

Heureusement, la rampe est bien scellée au muret car je ne vous cache pas que très vite on s’y accroche littéralement de tout son poids afin de soulager ses cuisses. Pour nous, la difficulté était de plus accrue par le fait que nous avions entrepris cet escalier en fin de journée, moins d’une heure avant la fermeture du site, alors que nous avions déjà dans les jambes les 14 km parcourus en suivant les falaises jusqu’au phare de Pertusato. Autant vous dire qu’on était pas très frais. Toutefois, cette visite tardive nous a permis de profiter du site quasiment vidé de ses visiteurs ce qui a été plutôt agréable.

Cet article est référencé sur Journal de Voyages sous les thèmes : France, Corse, Corse du sud, Bonifacio, escalier

Copyright©2014 “Talons hauts & sac à dos” by LadyMilonguera

About LadyMilonguera

Au départ simple blogueuse culinaire, c'est l'amour des voyages et de l'écriture qui m'a conduite à lancer ce blog voyages. Avec mon homme ou en famille, j'aime découvrir d'autres villes, d'autres pays, qu'ils soient tout à côté ou à des centaines/milliers de kilomètres. Et une fois rentrée, je partage avec vous mes impressions, mes conseils, mes expériences...

Parse error: syntax error, unexpected 'else' (T_ELSE), expecting end of file in /homepages/31/d468084029/htdocs/talonshauts-et-sacados/wp-content/themes/Voxis/comments.php on line 105