Alès : La nuit des camisards

Alès : La nuit des camisards
Épisode précédent : Le castellum de Nîmes

Qu’on ne dise pas qu’il ne se passe jamais rien à Alès ! En effet, cet été, il y a certes Alès plage, mais il y a surtout La nuit des camisards, cette pièce de théâtre en plein air qui mérite que l’on parle d’elle !

Nuit-camisards

C’est vendredi soir que mon homme et moi avons eu l’opportunité de la découvrir suite à une invitation de l’un des mécènes ERDF.

La nuit des Camisards est une pièce de théâtre écrite par Lionel Astier et mise en scène par Gilbert Rouvière. Elle a déjà été jouée en 2008, 2009 et 2013 à Saint-Jean-du-Gard et cette année, c’est Alès qui l’accueille.

 

Les camisards sont des calvinistes cévenols insurgés à la suite de la révocation de l’Edit de Nantes par Louis XIV en 1685.

Définition : Antidote mobile

 

Pour ce déménagement, sur le site de Rochebelle, la colline de Ricateau, qui était l’ancien site des mines d’Alès a été entièrement aménagé en théâtre à ciel ouvert. Ainsi, nous nous sommes garés sur un parking au bas du site. Là, nous avons suivi un petit chemin qui nous a amené, en quelques minutes à l’entrée de l’espace culturel proprement dit.

Des sanisettes étaient installées, pour le confort des spectateurs mais aussi des bénévoles, techniciens et comédiens. Sous une grande tente, une librairie présentaient sur plusieurs tables, tes ouvrages en rapport avec le sujet de la pièce de théâtre : la religion, le protestantisme, les Cévennes, etc…

En face, un bus un peu rétro est aménagé et assurera les services de bar et de restaurant pendant toute la durée pendant laquelle se produira la pièce, soit jusqu’au 21 août.

De plus, un espace rencontres est également aménagé.

En tant qu’invités ERDF, nous sommes accueillis par Magalie, chargée des relations avec les mécènes et une collation nous est offerte. On nous présente ainsi la manière dont à été pensée et imaginée la pièce, son histoire, l’enthousiasme que cette pièce a suscité auprès des différents mécènes qui la financent et permettent qu’elle puisse se jouer cet été.

Pendant ce temps, nous voyons comédiens et techniciens se restaurer comme les spectateurs classiques auprès du bus, quand à nous nous jetons de temps en temps un regard inquiet en direction du ciel, d’autant que des orages menacent au loin.

Vers 20h, des historiens prennent place dans l’espace rencontre et présentent au grand public l’histoire, le contexte, le protestantisme cévenol, etc… afin de situer au public l’environnement de l’intrigue de la pièce. Malheureusement, mon homme et moi, retenus dans le carré “VIP”, ne pouvons y assister.

C’est une fois la nuit tombée, vers 21h30, que nous sommes invités à rejoindre le départ de la pièce. En effet, alors que nous parcourons le chemin nous conduisant sur le site même où se jouera la pièce, notre progression est interrompue à 3 reprise par des interventions de personnages permettant de poser le décor. La pièce a déjà démarré.

Nous arrivons ainsi dans la clairière aménagée en théâtre. En guise de strapontins, nous sommes invités à nous assoir sur des troncs ou des billes de bois. En en mettant 2 côte à côte et en posant dessus le coussin qu’il nous était conseillé d’amener, le confort sera suffisant.

Ales-nuit-camisards (1)

La pièce démarre avec comme seul élément de décor une immense lune qui éclaire les scènes, quant au tonnerre, nous nous demandons à plusieurs reprises s’il s’agit d’un bruitage ou s’il est réel – c’était un peu des 2 en fait Clignement d'œil

Je ne vous dévoilerais pas l’intrigue, mais sachez que la pièce se déroule sous Louis XIV, en 1702, à une époque où les protestants réclament une liberté de culte. L’intrigue est inspirée d’un vrai fait divers : l’assassinat de l’abbé du Chayla, survenu le 23 juillet 1702.

Les scènes su succèdent les unes après les autres de manière rythmée. On ne s’ennuie pas un seul instant. Une première fois, la pluie tombe, mais cette courte averse, peu soutenue ne nous délogera pas de nos billes de bois. Une vingtaine de minutes avant la fin de la pièce, une 2nde averse, plus intense cette fois, nous pousse à nous réfugier sous les arbres bordant la clairières. Les comédiens s’interrompent donc et nous patientons tous quelques minutes. Elle finit par passer et c’est sans la moindre hésitation que nous rejoignons nos sièges de fortune. Pas une seconde nous ne pensons à rejoindre nos véhicules et à nous abriter en vue d’une 3ème averse ; nous voulons voir jouer la pièce jusqu’au bout !!!

Les comédiens reprennent alors leur jeu et pourront le poursuivre jusqu’à la fin. Bien que la clairière est loin d’accueillir les 600 personnes pour laquelle elle a été prévue, nos applaudissement sont nourris et soutenus ; ces applaudissements viennent exprimer tout le plaisir que l’on a eu à assister à une pièce de théâtre de qualité, toute la reconnaissance que nous éprouvons envers eux pour avoir accepté de reprendre le jeu en dépit de l’interruption, et tous les encouragements pour l”équipe qui a porté, qui porte et qui continuera, nous l’espérons, à porter ce très beau projet !

Ales-nuit-camisards (3)Ales-nuit-camisards (4)Ales-nuit-camisards (5)Ales-nuit-camisards (6)Ales-nuit-camisards (7)

Informations complémentaires et billeterie sur le site officiel de La nuit des Camisards.

Copyright©2014 “Talons hauts & sac à dos” by LadyMilonguera

About LadyMilonguera

Au départ simple blogueuse culinaire, c'est l'amour des voyages et de l'écriture qui m'a conduite à lancer ce blog voyages. Avec mon homme ou en famille, j'aime découvrir d'autres villes, d'autres pays, qu'ils soient tout à côté ou à des centaines/milliers de kilomètres. Et une fois rentrée, je partage avec vous mes impressions, mes conseils, mes expériences...

3 comments

  1. août 5th, 2014 12:10

    La saison des manifestations artistiques est très souvent interrompue par les intempéries 🙁 Mais quand le spectacle est de qualité et peut reprendre on oublis les ondées 🙂 Belle pièce d’après les photos ! 🙂 Bonne journée bisous
    Petitgris Articles récents..Le sourire du jour # 161My Profile

    Reply

  2. août 5th, 2014 18:42

    Une pièce en plein air c’est une très bonne idée. Je ne suis jamais allée à Alès en plus, si près de Nîmes pourtant où je séjourne souvent.
    Une Porte Sur Deux Continents Articles récents..Villa Madame, ParisMy Profile

    Reply

  3. août 5th, 2014 18:45

    J’adore quand les pièces sont jouées dehors, cela rajoute à l’ambiance !
    Xtinette Articles récents..Balade en famille sur les canaux du Loiret et de l’YonneMy Profile

    Reply

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ne manquez aucune de mes actualités !

Vous aimez mon blog et venez régulièrement, alors n’hésitez pas à cliquer et à vous abonner à ma page Facebook