Bolivie : tour d’horizon des plus belles régions

Ile flottante,  lac Titicaca, Bolivie

Entourée par le Brésil, le Paraguay, l’Argentine, le Chili et le Pérou, la Bolivie est l’allégorie d’une Amérique Latine aux paysages diversifiés, aux coutumes ancestrales et à la population multiethnique. Souvent qualifiée de pays mosaïque, la Bolivie surprend le voyageur et l’attire hors des sentiers battus. Découvrez notre courte sélection de sites de ce territoire fascinant qui a su se préserver du tourisme de masse.

La Paz, entre modernité et traditions

La Paz est la première halte de votre périple en terre andine. Capitale la plus haute du monde (3 700 m d’altitude), la Paz est une métropole animée et éclectique. Véritable carrefour culturel, la cité est imprégnée des cultures indiennes, notamment aymaras, et européennes. Les cholitas de la ville voisine d’El Alto côtoient ainsi les golden boys du centre-ville. Après une halte au Mercado de los Brujos, un des marchés traditionnels de la ville, direction le quartier de Socopachi et ses authentiques peñas. Vous continuez votre visite au Musée national d’Ethnographie et de Folklore où vous en apprenez plus sur les communautés indiennes de Bolivie. Votre balade se prolonge rue Jaén : façades colorées, pavés et balcons espagnols, le temps semble s’être arrêté dans ce quartier à l’architecture coloniale. Avant de reprendre la route, vous rejoignez le mirador Killi Killi. Là, la ville toute entière se dévoile sous vos yeux, un spectacle subjuguant ! Notez que la vue est encore plus appréciable à la tombée de la nuit.

La Paz avec la cordillère Royale en fondLa Paz

Lac Titicaca, berceau des peuples andins

Le Lac Titicaca… Son nom a fait rire plus d’un enfant sur les bancs de l’école ! Votre voyage prend soudainement des allures mystiques. Vous voici sur le territoire des civilisations Inca et Tiwanaku. A 3 800 m d’altitude, les eaux ténébreuses du lac berce les barques de roseaux des pêcheurs. Les mythes et légendes qui entourent ce lieu nourrissent encore l’imaginaire collectif. Il se murmure ainsi que le lac Titicaca abriterait les vestiges d’une citée engloutie… Vous découvrez ensuite les îles flottantes : un étonnant archipel d’îlots couverts de jonc où reposent des maisons sur pilotis. Sur la Isla del Sol, les indiens Uros s’adonnent à la pèche et à l’artisanat. Dans la partie méridionale du Lac Titicaca, la ville de Copacabana accueille chaque année des milliers de pèlerins venus se recueillir auprès de la Vierge Noire.

Copacabana, Lac Titicaca, Bolivie - Cr├®dit Bolivia ExcepcionLac Titicaca, Bolivie - Cr├®dit Bolivia Excepcion

Potosí, dans l’enfer des mines

«Je suis la riche Potosí, le trésor du monde, la reine des montagnes et la convoitise des rois » : telle est la funeste maxime de cette ancienne ville impériale. Située au sud du pays, Potosí conserve les stigmates d’un Eldorado oublié. Longtemps considérée comme la plus grande et la plus riche cité des Amériques, Potosí a connu un déclin aussi fulgurant que son apogée. Car le Cerro Rico, la montagne qui la surplombe, a à la fois provoqué sa richesse et sa perte. Durant des siècles, la couronne espagnole exploite la « colline riche ». Contraints à l’encomienda, des millions d’indiens boliviens et d’esclaves font sauter l’argent à coup de pics pour remplir les caisses de Charles Quint. La Casa de la Moneda et les édifices coloniaux sont les derniers vestiges de cette période trouble de l’histoire de la Bolivie. Aujourd’hui, l’exploitation de la mine continue mais les minerais les plus extraits sont le cuivre et le zinc. Si vous décidez de descendre dans les galeries souterraines, sachez qu’il est de coutume de passer faire un tour au marché de la ville pour offrir quelques feuilles de coca aux mineurs potosinos.

Potosi

Salar d’Uyuni, au-delà de l’irréel

Direction les hauts plateaux boliviens pour une ultime étape riche en émotions. Au gré des kilomètres de piste en 4×4, le Salar d’Uyuni fait son apparition. Situé à 4 600 m d’altitude, ce désert de sel unique au monde s’étend sur près de 12 500 km². Fruit de l’évaporation d’un lac préhistorique, le lac Michin, le Salar d’Uyuni est sans conteste l’un des endroits les plus mythiques de la Bolivie. Difficile de ne pas rester interdits face à la blancheur immaculée et l’immensité de cette étendue saline. On se croirait presque sur une autre planète ! Entre décembre et février, à la saison des pluies, le Salar est le théâtre d’étranges illusions d’optiques : sur ce miroir géant, le ciel semble rejoindre la terre. Sortez votre appareil photo et préparez-vous à réaliser d’étonnants clichés !

On aime la Bolivie pour sa large palette de paysages, l’authenticité de ses habitants et son respect des traditions. Pas de doutes, de nombreux moments forts vous attendent dans ce pays hors du commun.

Salar de Uyuni, Bolivie - Cr├®dit Bolivia Excepcion

Plus d’informations :
Recommandations du Ministère des Affaires Etrangères
Guide voyage de l’agence de voyage locale Bolivia Excepción

Cet article est référencé sur Journal de voyages sous les thèmes : Bolivie, La Paz, Potosi, Salar d’Uyuni

Copyright©2014 “Talons hauts & sac à dos” by LadyMilonguera

About LadyMilonguera

Au départ simple blogueuse culinaire, c'est l'amour des voyages et de l'écriture qui m'a conduite à lancer ce blog voyages. Avec mon homme ou en famille, j'aime découvrir d'autres villes, d'autres pays, qu'ils soient tout à côté ou à des centaines/milliers de kilomètres. Et une fois rentrée, je partage avec vous mes impressions, mes conseils, mes expériences...

Parse error: syntax error, unexpected 'else' (T_ELSE), expecting end of file in /homepages/31/d468084029/htdocs/talonshauts-et-sacados/wp-content/themes/Voxis/comments.php on line 105