L’Orient-Express, le mythe…

L’Orient-Express, le mythe…
13 comments, 03/04/2014, by , in Europe

Orient_Express

A l’heure où le voyage en train ne semble être qu’un moyen de relier un point A à un point B, de manière la plus efficace et rapide possible, il existe un train, LE train, mythique, légendaire, celui grâce auquel le voyage démarre dès la montée dans le wagon, sur le quai de la gare : l’Orient Express.

blason_orient_express

J’ignore si c’est depuis la lecture du Crime de l’Orient-Express que ce train exerce sur moi cette attraction, voire même, cet émerveillement, mais je rêve de pouvoir un jour monter dans l’un des wagons et suivre, si ce n’est la totalité du parcours, au moins une ou deux escales sur la ligne.

Ce train de luxe fut créé en 1883, sous la dénomination Express d’Orient, par la Compagnie Internationale des Wagons-Lits.

Depuis Paris, à partir de l’ancienne gare de Strasbourg – actuelle gare de l’Est – l’Orient-Express faisait route, 2 fois par semaine vers Constantinople via Strasbourg, Munich, Vienne, Budapest et Bucarest.

Orient-Express_1883-1914

A ces débuts, ce train n’assurait pas la liaison jusqu’à Constantinople (actuelle Istanbul) de manière directe puisqu’il devait s’arrêtait à Giurgiu, en Roumanie, où la traversée du Danube jusqu’à Roussé (Bulgarie) nécessitait la prise d’un bac. Un second train assurait alors le trajet jusqu’à Varna, port bulgare de la mer Noire. De là, un vapeur conduisait les passagers en 14 heures jusqu’à Istanbul. C’est en 1885 que le service devint quotidien jusqu’à Vienne, puis, à partir de 1889, la ligne étant achevée jusqu’à Istanbul, le train devint direct.

Ce train de luxe était synonyme d’innovation et de raffinement : il était équipé du chauffage central, de l’eau chaude, de l’éclairage au gaz, de sanitaires en marbre. Le service prévoyait l’usage de peignoirs marqués au sceau de la compagnie, de draps en soir, de coupes de cristal et de couverts en argent.

Intérieur Orient-Express

Ce n’est qu’en 1891, que l’Express d’Orient devint l’Orient-Express, date à laquelle il fut attaqué par des pillards ayant dérobé près de 20 000 £ et demandé une rançon pour la prise de 5 otages.

Autres faits marquants, l’année suivante, les passagers furent mis en quarantaine car une épidémie de choléra s’était déclarée à bord. Enfin, c’est dans l’une de ses voitures que l’Armistice fut signée par le maréchal Foch en 1918.

L’Orient-Express accueillit d’illustres personnalités comme Ferdinand de Bulgarie, Léon Tolstoï, Marlène Dietrich ou encore Serge Diaghilev. Mais son mythe s’est aussi construit à travers la littérature et le cinéma :

– Joseph Kessel, Ernest Hemingway et Agatha Christie

– James Bond dans Bons baisers de Russie en 1963

Son succès est ainsi à l’origine de la création de nouveaux trains de luxe à travers l’Europe :

1000px-Orient-Express_Historic_Routes_(en).svg

C’est en 1977 que l’Orient-Express réalisé son dernier Paris-Istanbul, concurrencé par l’avion et entravé par les nombreux arrêts douaniers qu’imposaient les différents pays communistes lors de leur traversée pendant la Guerre Froide. L’orient-Express ne dépassant alors pas les  km/h.

Aujourd’hui, un train composé de 7 voitures Pullman a été conservé et est classé monument historique.

Si vous êtes comme moi nostalgique de l’âge d’or de ce mythique train de luxe, l’Institut du Monde Arabe lui ouvre actuellement ses portes, et ce jusqu’au 3 août prochain, au travers d’une exposition de 1 000 m² et d’un restaurant éphémère, uniquement accessible sur réservation, installé dans l’un des wagons historiques. Le chef Yannick Alléno officie en cuisine et met ainsi à l’honneur les mets servis dans l’Orient-Express. Cette exposition sera ensuite itinérante à travers l’Europe.

Si aujourd’hui, de nombreux produits dérivés ont été mis en circulation par la SNCF, propriétaire de la marque, il n’est pas question de remettre en circulation les wagons historiques. Toutefois, il se murmure que les royalties perçues auraient pour but d’autofinancer le projet (30 à 40 millions d’euros d’investissement nécessaire) de résurrection de ce train mythique…

Copyright©2014 “Talons hauts & sac à dos” by LadyMilonguera

[geo_mashup_map]

About LadyMilonguera

Au départ simple blogueuse culinaire, c'est l'amour des voyages et de l'écriture qui m'a conduite à lancer ce blog voyages. Avec mon homme ou en famille, j'aime découvrir d'autres villes, d'autres pays, qu'ils soient tout à côté ou à des centaines/milliers de kilomètres. Et une fois rentrée, je partage avec vous mes impressions, mes conseils, mes expériences...

Parse error: syntax error, unexpected 'else' (T_ELSE), expecting end of file in /homepages/31/d468084029/htdocs/talonshauts-et-sacados/wp-content/themes/Voxis/comments.php on line 105