Aude : un petit aperçu de ses curiosités…

Aude : un petit aperçu de ses curiosités…
32 comments, 15/04/2013, by , in Aude, Europe, France

Le mois de mai approche à grands pas et avec lui, ses nombreux pont mais aussi, on l’espère, de belle journées printanières. Aussi, pour mettre toutes les chances de votre côté, un week-end prolongé dans le sud serait le bienvenu et, plus précisément, dans l’Aude.

Mais avant de réserver vos billets de train pour Narbonne ou Carcassonne, peut-être vous demandez-vous ce que vous réserve ce département…

  • La Réserve Africaine de Sigean

A à peine 6 km de Port-la-Nouvelle se trouve Sigean, réputée pour sa réserve Africaine, où à la différence des zoos, les animaux ne sont pas en cage.

C’est donc vous qui resterez sagement enfermés dans votre voiture, toute vitre fermée, pendant que vous traverserez l’enclos des lions !
Et croyez-moi qu’en plein mois d’août, vous apprécierez d’avoir une voiture climatisée !

reserve-africaine-sigean

  • Terra Vinea

Pendant 2 siècles, le gypse a été extrait des carrières de Portel-des-Corbières à ciel ouvert jusqu’en 1920, puis en carrières souterraines par l’entreprise “Plâtres Laffarge”.
En 1992, l’activité d’extraction prend fin. Les dirigeants des caves Rocbère proposent un projet de reconversion d’une partie des galeries en chai de vieillissement, à l’entreprise “Plâtres Laffarge” qui cède 800 mètres de galeries pour le franc symbolique et pour une durée de 99 ans. Les travaux d’aménagement commencent en novembre 1993 pour se terminer en juillet 1994.

Logo_terra_vinea

En hommage aux mineurs d’antan, une reconstitution réaliste de l’exploitation souterraine du gypse est présentée durant la visite de Terra Vinea.
C’est le gypse, partiellement déshydraté par cuisson, qui fournit le plâtre. Le gypse est employé depuis l’antiquité en tant que liant ou en enduit de façade. Cet usage a permis l’ouverture dès le XIXe siècle des carrières de Portel, exploitées jusqu’en 1992.
Le gypse ou sulfate de calcium hydraté est formé par le même phénomène d’évaporation que le sel, mais sa précipitation intervient plus tôt, sur des saumures moins concentrées, avant le dépôt du sel lui-même. Sel et gypse sont souvent associés dans le sous-sol.
Cette production n’alimente plus l’industrie du plâtre mais celle du ciment, le gypse étant un adjuvant obligatoire de la majorité des ciments.

Un séjour dans l’Aude peut faciliter la découverte d’un itinéraire à travers les châteaux cathares et les abbayes pour mieux comprendre la répression du Catharisme.
Là ou les armées de Simon de Montfort échouent, les procédures de l’inquisition vont réussir à faire disparaitre toutes traces de cette hérésie. Vous découvrirez alors des châteaux vertigineux accrochés en des lieux fabuleux, abbayes, forteresses ruinées,…

Chateau_Peyrepertuse

Laissez vous envouter par les noms de Peyreperuse, Queribus, Puivert, Aquilar ou Arques, … Certains sont bien entendus mieux conservés que d’autres, mais tous ont en commun d’être le symbole de l’orgueil des seigneurs féodaux et de la croisade contre les Albigeois.

  • La Cité de Carcassonne

Le site de Carcassonne a joué à travers les siècles un rôle déterminant dans l’histoire du Languedoc. Oppidum de l’Age du Fer transformé au Ier siècle avant notre ère en ville romaine, la cité devint au XIe siècle la possession de la puissante vicomté Trencavel qui domine le Bas-Languedoc. Au terme de la croisade contre les Albigeois, la cité, dotée de fortifications nouvelles, devient l’une des places fortes emblématiques du pouvoir royal sur la frontière qui sépare la France et l’Aragon.

La Cité - panorama

Avec le traité des Pyrénées en 1659 qui rattache le Roussillon aux possessions françaises, la cité perd cependant son rôle stratégique, laissant à l’abandon ses ouvrages défensifs. Au XIXe siècle, grâce à l’action des Carcassonnais et du service des Monuments historiques qui confia sa restauration à Eugène Viollet-le-Duc, l’ancienne forteresse a recouvré sa physionomie passée.

  • Amphoralis

Il y a plus de 2 000 ans, des potiers s’installent sur le territoire de l’actuelle commune de Sallèles d’Aude. Pendant trois siècles, ils produisent en masse des amphores, des tuiles, des briques, des tuyaux, de la vaisselle et des lampes à huile.
Toute la vie de ces potiers et leurs modes de production ancestraux sont abordés dans le musée, véritable pont construit au dessus des fouilles, menées depuis 20 ans.

amphoralis

En 1997, un four “gallo-romain” a été reconstitué à l’identique avec les mêmes matériaux et les mêmes outils. De même, le bâtiment qui l’abrite a été entièrement réalisé artisanalement. Ainsi, des cuissons sont pratiquées régulièrement dans ce four.

  • L’abbaye de Fontfroide

L’abbaye de Fontfroide, d’abord bénédictine puis cistercienne,fut fondée au XIème siècle dans un lieu solitaire. Nichée au milieu des cyprès, aux belles tonalités ocre et rose du grès des corbières, elle crée au soleil couchant une atmosphère de sérénité.
Durant la croisade dont j’ai parlé plus haut, elle s’affirme comme le bastion de l’orthodoxie catholique face au catharisme qu’elle combat activement et accroît ses possessions par confiscation des biens aux cathares.

La visite commence dans la cour d’honneur puis le réfectoire, la cour Louis XIV, le cloître, l’église, la salle capitulaire, le dortoir, le cellier.

narbonne-fontfroide

Pour un complément d’informations, n’hésitez pas à consulter le site de l’office du tourisme du département de l’Aude.

Cet article est référencé sur Journal de Voyages sous les thèmes : France, Languedoc-Roussillon, Aude

Copyright©2013 “Talons hauts & sac à dos” by LadyMilonguera


 

 

 

 

 

[geo_mashup_map]

About LadyMilonguera

Au départ simple blogueuse culinaire, c'est l'amour des voyages et de l'écriture qui m'a conduite à lancer ce blog voyages. Avec mon homme ou en famille, j'aime découvrir d'autres villes, d'autres pays, qu'ils soient tout à côté ou à des centaines/milliers de kilomètres. Et une fois rentrée, je partage avec vous mes impressions, mes conseils, mes expériences...

Parse error: syntax error, unexpected 'else' (T_ELSE), expecting end of file in /homepages/31/d468084029/htdocs/talonshauts-et-sacados/wp-content/themes/Voxis/comments.php on line 105