Marrakech : place Jemaa el Fna

Marrakech : place Jemaa el Fna

Jemma El-Fna - vue ensemble

Lors de mon séjour à Marrakech, la place Jemaa El Fna fut mon 1er contact avec la ville, et quel contact puisqu’elle fut à l’origine de l’une de mes plus vives frayeurs.

Son nom signifie “assemblée des trépassés” et trouve son origine dans le fait qu’autrefois, les têtes des condamnés à mort y étaient exposées, sur ordre du Sultan.

Jemma El-Fna - animations à partir de 17hJemma El-Fna - fin apres midi

Aujourd’hui, la place Jemaa el Fna constitue le centre géographique, social et culturel de la médina, à proximité des souks et de la Koutoubia. Elle est le siège d’une activité permanente qui s’intensifie à partir de 17h lorsque les charmeurs de serpents, dresseurs de singes, diseuses de bonne aventure, etc… font place à des restaurants ambulants pour la soirée.

Jemma El-Fna - le soir, gargoteIMG_0375IMG_0376

Entourée de terrasses de café, souvent installées sur les toits des bâtiments alentours, les touristes trouvent ainsi des points de vue permettant d’observer l’effervescence de la place.

Jemma El-Fna - depuis terrasse panoramique

L’intérêt de la place provient de son animation continue, qui vise tant les touristes que la clientèle marocaine locale avec la présence d’une animation populaire traditionnelle constituée d’écrivains publics, d’arracheurs de dents, herboristes, de marabouts, etc… Tous peuvent profiter des petites échoppes proposant des fruits secs et des jus d’orange frais, pressés à la demande.

Jemma El-Fna - fruits secsJemma El-Fna - etals fruits secsIMGP2637

Mais alors, pourquoi une place qui semble si charmante a-t’elle été la cause d’une aussi intense émotion ?

Pour préparer notre séjour au Maroc et à Marrakech en particulier, j’avais bien entendu recueilli de nombreux renseignements sur différents guides et sur internet. Je savais donc que la place était fréquentée par des charmeurs de serpents, bestioles dont j’ai une sainte horreur.

Jemma El-Fna - charmeurs serpents

Mon homme et moi étions arrivés à Marrakech quelques heures auparavant et la nuit était déjà tombée. Nous avions donc décidé de nous rendre sur la place pour pouvoir dîner simplement et à moindre coût dans l’une de ses gargottes ambulantes.

Or, au fur et à mesure que nous arpentions les ruelles de la médina et que nos pas nous rapprochaient un peu plus de la place, mes pensées se focalisaient inexorablement sur les charmeurs de serpents que j’étais susceptible de rencontrer. Or, entre la pénombre et ma myopie incorrectement corrigée, je savais que j’étais incapable de repérer ses foutues bestioles à distance raisonnablement sécurisante… Mon stress montait donc à chaque pas de sorte qu’une fois au milieu de la place, la pression était au maximum et je n’arrêtais pas de balayer du regard l’espace autour de moi, à la recherche de l’objet de ma hantise.

C’est alors qu’un gamin de 8 ou 9 ans décida de s’approcher de moi les mains tendues devant lui, tenant visiblement “quelque chose”. Ce n’est que lorsqu’il s’est trouvé à 1 petit mètre de moi que j’ai identifié la forme d’un serpent… J’ai alors poussé un cri d’horreur, lui enjoignant de “dégager” et je partais en courant, affolée, dans la direction opposée. Mon homme expliqua alors rapidement au gamin que j’avais une réelle phobie des serpents, et ce dernier cru alors pouvoir me rassurer en revenant vers moi, son serpent, qui était en bois, toujours dans les mains pour me montrer qu’il ne s’agissait que d’un jouet. Évidemment, totalement hystérique, je ne pouvais rien entendre et le gamin finit par s’éloigner, désolé et tout penaud de la frayeur qu’il m’avait causée.

Cet article est référencé sur Journal de voyages sous les thèmes : Maroc, Marrakech-Tensift-El-Haouz, Marrakech, place

Copyright©2013 “Talons hauts & sac à dos” by LadyMilonguera


 

 

 

[geo_mashup_map]

About LadyMilonguera

Au départ simple blogueuse culinaire, c'est l'amour des voyages et de l'écriture qui m'a conduite à lancer ce blog voyages. Avec mon homme ou en famille, j'aime découvrir d'autres villes, d'autres pays, qu'ils soient tout à côté ou à des centaines/milliers de kilomètres. Et une fois rentrée, je partage avec vous mes impressions, mes conseils, mes expériences...

Parse error: syntax error, unexpected 'else' (T_ELSE), expecting end of file in /homepages/31/d468084029/htdocs/talonshauts-et-sacados/wp-content/themes/Voxis/comments.php on line 105