Sultanat d’Oman : une destination encore confidentielle…

Sultanat d’Oman : une destination encore confidentielle…

man

Dans un souci de transparence, sachez que cet article est sponsorisé.

Aujourd’hui, je vous propose de vous emmener [iShare]sur les traces de Sindbad le marin et de la reine de Saba[/iShare], de vous laisser emporter sur les vestiges de la cité perdue des Mille et une nuits…

C’est au Sultanat d’Oman que ces légendes ont leurs origines et je vous invite à découvrir ce territoire encore méconnu, ce qui devrait vous convaincre de tenter votre chance pour gagner un séjour là-bas en participant au Jeu concours “Les merveilles d’Oman”.

Terre d’encens

L’histoire du Sultanat d’Oman est étroitement lié au commerce de l’encens puisqu’avec le Yémen et L’Ethiopie, c’est l’un des seuls pays au monde où pousse le boswallia, l’arbre à encens. Sa résine, cultivée et exportée depuis près de 7 000 ans, a ainsi fait la richesse du sultanat, de l’Antiquité au Moyen-Age. Il est ainsi possible de suivre la route empruntée par les caravanes,  la “route de l’encens”, qui traverse le pays de part en part depuis Salalah jusqu’au nord-ouest. Elle est d’ailleurs classée au patrimoine mondial de l’UNESCO en tant que Terre de l’encens.

Arbres à encens (Boswellia sacra).Récolte de la précieuse sève sur un arbre à encens (Boswellia sa

Mascate, la plus petite capitale du monde

2-® OT Oman

Mascate est le fruit du métissage entre la culture bédouine et les influences perses, portugaises et anglaises. Coincée entre mer et montagne, elle s’étend aujourd’hui le long de la côte sur 50 km. Toutefois, le vieux Mascate, le noyau historique de la ville couvre 3 km².

Ceinturé de murailles et longtemps fermé aux étrangers, le vieux Mascate abrite des musées, les forts Mirani et Jalani ainsi que le palais Al Alam du Sultan.

Mascate le soir

Le quartier de Bawshar abrite la Grande mosquée Sultan Qaboos, Il s’agit de la seule mosquée du sultanat ouverte aux non-musulmans et présente 3 allées principales, 5 minarets, plusieurs cours d’ablutions et de trois passages voûtés. Surmontée d’un dôme central, la salle de prières des hommes est monumentale et dispose de murs et piliers en marbre de Carrare, de vitraux et de faïences de style perse. Suspendu à 50 mètres au-dessus du sol, un lustre de cristal Swarovski de 14 mètres (8 tonnes) irradie la pièce quant au sol, le tapis de Perse cousu à la main d’une seule pièce par cinq cent tisserands a nécessité quatre années de travail.

mosquée Sultan QabousMosquée Sultan Qabous -Mascate

Le vieux port de Muttrah se découvre pour son front de mer aux anciennes demeures du XVIIIème siècle, son petit port de pêche animé par son marché au poissons, et son souk, connu pour être le plus complet de la péninsule arabique.

Le Royal Opera House Muscat, dans le quartier de Qurm, fut inauguré en octobre 2011. Jusqu’en avril 2013, il met à l’honneur la musique orientale, l’Inde, et les enfants.

Anfin, notons que Mascate a été élue capitale touristique du monde arabe en 2012 et est, selon le Lonely Planet, le 2ème ville à visiter.

Des sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO

Oman abrite 4 sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO :

– le Fort de Bahla depuis 1987

– les sites archéologiques de Bat, Al-Khutm et Al-Ayn depuis 1988

les tombes du plateau de Selma (5000 ans...)les tombes du plateau de Selma (5000 ans...)

– le système d’irrigation aflaj depuis 2006

– la terre de l’encens depuis 2000

Une nature qui se prête aux activités outdoor

Qu’il s’agisse du désert, qui occupe 80% du territoire omanais, de la mer, avec ses 1 700 km de côte, ou de la montagne, [iShare]le sultanat d’Oman se prête à la pratique de très nombreuses activités outdoor[/iShare] surtout de novembre à mars.

C’est ainsi que les amateurs de randonnée, d’escalade, de canyoning, de VTT, d’escalade, de spéléologie s’adonneront à leur plaisir dans les montagnes.

La mer permettra aux amateurs de plongée, de kitesurf, de pêche au gros et de voile de trouver leur bonheur, tandis que le désert constituera un cadre approprié aux promenades en dromadaires, aux ski sur sable, à l’établissement de campement ainsi qu’à la pratique du quad et du 4×4 sur les dunes.

[scrollGallery id=013]

Une nature préservée

En respect à la religion musulmane qui considère que chaque vie est précieuse, la chasse est totalement interdite dans le sultanat d’Oman.

Il est ainsi devenu de fait une immense réserve naturelle abritant de nombreux oiseaux migrateurs dont la présence fait la joie des ornithologues, le seul troupeau d’Oryx sauvages, la très rare panthère d’Arabie, … A cela ajoutons la présence de loups, renards, lynx-caracal et tortues de mer qui viennent chaque année par milliers pondre sur les plages de Ras el Jinz entre septembre et novembre.

Des baleines sont visibles dans le nord du pays en février et mars et les dauphins toute l’année !

Pour un complément d’informations, n’hésitez pas à consulter le Site de l’office de tourisme du Sultanat d’Oman ou la Page Facebook Sultanat d’Oman.

Copyright©2012 “Talons hauts & sac à dos” by LadyMilonguera

[geo_mashup_map]

 

About LadyMilonguera

Au départ simple blogueuse culinaire, c'est l'amour des voyages et de l'écriture qui m'a conduite à lancer ce blog voyages. Avec mon homme ou en famille, j'aime découvrir d'autres villes, d'autres pays, qu'ils soient tout à côté ou à des centaines/milliers de kilomètres. Et une fois rentrée, je partage avec vous mes impressions, mes conseils, mes expériences...

Parse error: syntax error, unexpected 'else' (T_ELSE), expecting end of file in /homepages/31/d468084029/htdocs/talonshauts-et-sacados/wp-content/themes/Voxis/comments.php on line 105