Llo : bains

Llo : bains

Llo-bains

Lors d’un séjour en Capcir, mon ex et moi avons mis à profit nos vacances pour découvrir, entre autre, les sources chaudes locales d’eaux sulfureuses.

Aussi, la découverte des gorges du Sègre , au départ de Llo, nous a fourni l’opportunité de se détendre, au retour, dans leurs bains chauds situés juste à l’entrée des gorges.

Les eaux sulfureuses proviennent de l’eau de pluie ou de la fonte des neiges ; ces eaux s’infiltrent dans le massif du Puigmal et se chargent en éléments minéraux chimiques de manière tout à fait naturelle et se réchauffent. Elle sont alors captées à 77 mètres de profondeur sans aucun système de pompage et remontent à la surface avec une température comprise entre 35 et 40°c. Elles ont un aspect un peu laiteux due aux glairines (oui, je sais, ça donne pas envie de s’y tremper un nom pareil) aussi appelé plancton thermal. Ce sont tout simplement des bactéries qui peuvent être utilisées dans les cosmétiques.
On leur attribue un grand nombre de bienfaits notamment pour les maladies de peaux telles les herpès, et les maladies du système respiratoire.
En tout cas, une chose est sûre, mes boucles d’oreille en argent n’ont pas apprécié le traitement !

Un parking d’une dizaine de places longe l’établissement mais, pas de panique, un parking plus grand est disponible à une cinquantaine de mètres en direction du village.
Pour les trouver, ce n’est pas très difficile puisque ils sont situés à l’entrée du village, tout à proximité de la via ferrata, ainsi que vous suiviez les panneaux bains de Llo, gorges del Sègre ou via ferrata, vous êtes surs d’y arriver !

A l’entrée, légèrement en contrebas du parking, la petite terrasse du bar permet aux visiteurs de prendre le soleil tout en sirotant une boisson rafraichissante après leur activité aquatique.

Au premier coup d’œil et contrairement aux bains de Dorres, on voit qu’il s’agit d’installations modernes. Ne vous attendez donc pas à découvrir les vestiges d’installations thermales romaines car ici tout est récent.

Ce n’est qu’après avoir déboursé 15 euros pour nous deux que nous accédons au vestiaire. Les têtes en l’air peuvent également louer maillots, serviettes et peignoirs à la caisse.

D’entrée, nous sommes obligés de nous déchausser et de laisser nos chaussures dans des casiers totalement ouverts, puis faisons la queue dans l’attente d’une cabine.
Les vestiaires sont mixtes, et un employé éponge régulièrement le sol pour éviter que nous pataugions dans l’eau.
Contrairement à beaucoup d’installations aquatiques où les cabines, les unes derrières les autres constituent la transition entre ceux qui vont se baigner et ceux qui sortent, ici, les cabines sont agencées de telles manières que baignés et futurs baigneurs patientent dans le même espace.
Les cabines présentent l’avantage d’être assez spacieuses puisque mon ex et moi nous y sommes changés ensemble sans s’y sentir à l’étroit.
Bien entendu, des casiers à consigne sont à notre disposition pour y ranger nos sacs et effets personnels, profitez-en pour y enfermer vos bijoux en argent sous peine d’oxydation ultra-rapide !!!

Nous accédons alors à l’espace intérieur, sur 2 niveaux : au niveau supérieur sont installés douches, jacuzzi, sauna et hammam, tandis qu’en dessous, se trouve le bassin à 2 niveau de profondeur( 60 cm et 120 cm) équipé de jets massants.

Llo - bains intérieurs

Contrairement aux bains de Dorres où l’odeur de soufre (assimilable à celle de l’œuf pourri) était présente, l’eau de Llo ne sent rien, ni soufre, ni chlore, ce qui est appréciable dans la mesure où dans un espace fermé, cette odeur aurait pu rapidement devenir obsédante.
Bien que chaude au premier abords, je trouve rapidement l’eau tiède de sorte, que je commence même à avoir un peu froid.
Le bassin est grand et pas très profond, mais la hauteur d’eau est tout de même largement suffisante pour permettre aux …. morv…. gamins d’éclabousser, de gesticuler, … en dépit des rappels à l’ordre du maitre-nageur et des panneaux indiquant qu’il s’agit d’un lieu de détente et non d’une « vraie » piscine.
De plus, les cris résonnent dans cet espace clos de sorte que rapidement, je me décide à braver la fraîcheur extérieure pour y tester les autres installations.

De suite, l’ambiance est plus calme car d’une part, le phénomène de résonance a disparu, et d’autre part, bien qu’attiré par les bulles du jacuzzi, les enfants sont vite découragés par l’immobilisme imposé par le peu de place du jacuzzi.

Llo-bains extérieurs

L’eau y est plus chaude que celle du bassin intérieur de sorte qu’en dépit de l’air frais et du vent, la combinaison de la température de l’eau et l’exposition au sud des bassins extérieurs rendent la trempette tout à fait agréable. Les lunettes de soleil sont même conseillées pour supporter la réverbération du soleil sur cette eau blanchâtre, un peu laiteuse (c’est ce qu’on appelle le plancton thermal).
Ce jacuzzi ne comprenant qu’une douzaine de places, celles-ci sont chères, aussi ce n’est qu’après une bonne quarantaine de minutes (contre 20 conseillées sur l’affichage) que je me résous à quitter le jacuzzi au profit du sauna (à moins que ce ne soit le hammam, je sais jamais lequel est quoi !) une vingtaine de minutes.

Ces installations étant interdites aux enfants de moins de 12 ans, je continue ainsi à profiter du calme et de la tranquillité auxquels j’ai gouté à l’extérieur.
Pour celles et ceux qui le souhaitent, des douches sont disposées juste à la sortie des cabines de hammam et de sauna afin de reproduire l’effet chaud/froid soit-disant si bénéfique pour la circulation !
Personnellement, c’est une pratique dont je me passe…

Une fois une bonne heure passée ici, l’ennui se fait tout de même sentir et mon ex et moi décidons de mettre un terme à cette visite, d’autant que l’heure de la fermeture (19h30) est proche et que nous tenons pas à faire la queue pour accéder à nouveau aux vestiaires.

Incontestablement, les bains de Llo sont la meilleure offre de bains chauds que nous ayons essayé (comparé à ceux de Dorrès et de St Thomas).
En effet, les équipements sont nombreux et diversifiés de sorte que toute la famille puisse y trouver son bonheur, et accessible à partir d’un unique tarif d’entrée, même si je trouve que 15 euros la « piscine » pour 2 personnes, c’est tout de même assez cher, d’autant qu’on s’en lasse vite, alors pour une famille entière …
Le fait que l’odeur de soufre ne soit pas (ou peu, selon la sensibilité olfactive de chacun) décelable, est également appréciable car ce n’est pas une odeur très agréable.
Effectivement, vous l’aurez deviné, ce n’est pas le genre d’attraction où l’on peux y passer toute une après-midi car mis à part le bronzage et la relaxation, on a vite fait le tour, en tout cas pour des adultes.

Si vous compter sur ces bains pour occuper vos enfants chaque après-midi, misez plutôt sur une piscine municipale moins chère et plus adaptée à la pratique de la natation et d’activités plus mouvementées.

Par contre, y consacrer une heure au retour d’une randonnée histoire de récupérer des efforts, là, c’est le pieds !

Copyright©2012 “Talons hauts & sac à dos” by LadyMilonguera

[geo_mashup_map]

About LadyMilonguera

Au départ simple blogueuse culinaire, c'est l'amour des voyages et de l'écriture qui m'a conduite à lancer ce blog voyages. Avec mon homme ou en famille, j'aime découvrir d'autres villes, d'autres pays, qu'ils soient tout à côté ou à des centaines/milliers de kilomètres. Et une fois rentrée, je partage avec vous mes impressions, mes conseils, mes expériences...

7 comments

  1. décembre 16th, 2012 9:17

    Ils ont l’air bien agréables ces bains ! J’en connais qui sont interdits aux enfants ou alors d’autres doivent être accompagnés et la famille est priée de partir si elle gêne les autres. Dur ! Mais c’est le prix à payer si l’endroit veut rester un lieu de détente ! Bon dimanche bises

    Reply

  2. décembre 16th, 2012 11:05

    J’ai fais un week-end détente avec une amie la bas, on avait loué une chambre d’hôte adorable dans un village pas très loin et on a fait les bains 2 jours de suite !! Le pied total que de se prélasser dans de l’eau chaude alors que dehors le vent soufflait fort ! Par contre quand on sort de l’eau aiie glagla, on est vite rentrer à l’intérieur pour faire un bon hammam.

    Reply

  3. décembre 16th, 2012 13:38

    très belle ballade, j’aime découvrir des eaux chaudes, super agréable !!

    biz
    manue :))

    Reply

  4. décembre 16th, 2012 15:07

    Ah c’est teeellement reposant les bains. Et bon point que l’odeur du soufre ne soit pas forte, comme on peut le voir ailleurs. Disons qu’on a pas envie d’y rester trop longtemps sinon 😉
    Leslie@Voyage Perou Articles récents..Le Pérou à la finale des World Travel Awards!My Profile

    Reply

    • LadyMilonguera
      décembre 16th, 2012 15:36

      C’est vrai que cette odeur peut tout à fait gâcher ce moment de détente si elle est trop forte. Bon week-end…

      Reply

  5. décembre 16th, 2012 19:20

    Hammam=humide, sauna=sec, mon petit moyen mémo technique pour me rappeler lequel est humide ou sec 🙂 Sinon c’est un endroit qui me plaît bien et où j’irai bien me reposer quelques heures!
    Lucie Articles récents..7 applications utiles en voyageMy Profile

    Reply

  6. décembre 19th, 2012 11:09

    Je vais chaque année dans ce secteur et je ne connaissais pas ces eaux chaudes. Je te remercie pour cette découverte

    Reply

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ne manquez aucune de mes actualités !

Vous aimez mon blog et venez régulièrement, alors n’hésitez pas à cliquer et à vous abonner à ma page Facebook