Hôtellerie : entrée en vigueur de nouvelles normes

Hôtellerie : entrée en vigueur de nouvelles normes
25 comments, 27/07/2012, by , in Europe, France

Pannonceaux

Depuis le 23 juillet dernier, un nouveau système de classification des hôtels est entré en vigueur.

Ainsi, les plaques octogonales bleues indiquant le nombre d’étoiles, et auxquelles nous sommes habitués, devraient peu à peu disparaitre, faisant place à de nouvelles étoiles affichées sur des plaques rouges ou or.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA         Nouvelles_etoiles

Cette nouvelle normalisation a pour but de permettre aux hôtels français de s’aligner sur leurs voisins européens. Ainsi, en théorie, il devrait être plus aisé de comparer les prestations offertes d’un pays à l’autre et mettre en concurrence les différents établissements, qu’il s’agisse d’un grand hôtel à Barcelone, d’un entrée de gamme à Parme ou Ajaccio ou d’un palace à Dublin.

Plus de 240 critères sont aujourd’hui pris en compte, comme l’accès à Internet, la taille des lits, les économies d’énergie, contre 30 pour l’ancienne classification. De plus, si les anciennes étoiles étaient attribuées à vie, le nouveau système ne concède ses étoiles que pour une durée de 5 ans, garantissant ainsi à la clientèle une mise à jour régulière de la classification.

En France par exemple, cette nouvelle classification aura pour effet de faire apparaitre une 5ème étoile – jusqu’à présent inexistante-, d’attribuer leur 1ère étoile aux établissements F1 et Première Classe et une 3ème étoile aux Ibis et Campanile. Toutefois, les hôtels indépendants devraient freiner le passage à cette nouvelle notation car pour nombre d’entre eux, elle devrait être synonyme de déclassement si des aménagements coûteux n’y sont pas réalisés.

Logo_Atout_France

Ainsi, selon les informations disponibles sur Atout France, le site officiel du classement des hébergements touristiques, les correspondances sont globalement les suivantes :

– 1 étoile : hôtellerie économique garantissant une surface minimale de 9 m² pour une chambre double hors sanitaires, ceux-là pouvant être privés ou publics

– 2 et 3 étoiles : hôtellerie de milieu de gamme garantissant la présence d’un personnel parlant une langue européenne (en plus du français) et des horaires d’accueil couvrant au moins une amplitude de 10 heures.

– 4 et 5 étoiles : hôtellerie haut et très haut de gamme proposant des chambres d’au moins 16 m², sanitaires inclus. Les hôtels de plus de 30 chambres doivent assurer une permanence 24 heures sur 24 et le personnel doit parler le français, l’anglais et une 3ème langue étrangère.

Concierge

Toutefois, ne nous trompons pas, si cette nouvelle classification s’inspire des critères utilisés dans d’autres pays d’Europe, il ne s’agit en rien d’une classification européenne, de sorte que des disparités continueront à exister d’un pays à l’autre, chaque pays continuant d’appliquer ses propres normes et critères.

Ainsi, la Finlande continuera de ne pas avoir de système de classification, l’Espagne et l’Italie laissent toujours aux régions le pouvoir de règlementation, quant à Malte, elle ne permet aucune ouverture d’établissement n’affichant pas un minimum de 2 étoiles.

Copyright©2012 “Talons hauts & sac à dos” by LadyMilonguera

About LadyMilonguera

Au départ simple blogueuse culinaire, c'est l'amour des voyages et de l'écriture qui m'a conduite à lancer ce blog voyages. Avec mon homme ou en famille, j'aime découvrir d'autres villes, d'autres pays, qu'ils soient tout à côté ou à des centaines/milliers de kilomètres. Et une fois rentrée, je partage avec vous mes impressions, mes conseils, mes expériences...