Pékin : Temple des lamas Yongue

Pékin : Temple des lamas Yongue
Épisode précédent : Le temple de Confucius à Pékin

La lamaserie Yongue était à l’origine l’ancien palais de l’empereur Yongzheng. Construite en 1694, elle fut cédée aux moines tibétains en 1732 lorsque celui-ci partit vivre dans la Cité interdite. A l’époque la plus prospère, aux XVIII et XIXème siècles, son monastère put ainsi héberger jusqu’à 300 lamas qui entretenaient des rapports privilégiés avec l’Empereur.

S’étendant sur 66 000 m², il constitue aujourd’hui le temple bouddhique tibétain le plus renommé hors du Tibet. La lamaserie de Pékin est constituée de la cour Baofang, du jardin et des bâtiments qui affichent des styles architecturaux chinois Hnan de l’époque Qing, tibétains, mongols et mandchous.

Travel PhotosTemple des lamas - architectureTemple des Lamas - salle de prières

Dans la cour, il est facile d’observer une partie de la centaine de moines tibétains vivant aujourd’hui ici.

Temple des lamas - moines

Les porte-encens et des brûle-encens sont disposés dans la couleur comme ici devant le Pavillon de l’Harmonie et de la Paix.

Temple des lamas - brûle-encensTemple des lamas et sa cour

On peut admirer dans la Salle des quatre gardiens célestes, un magnifique bouddha Maitrya en bois doré ainsi que quatre statues en terre cuite (les gardiens) qui écrasent des diables sous leurs pieds.

Temple des lamas - Le bouddha photographié en cachette

La salle de l’éternelle harmonie abrite trois bouddhas en bronze, représentant le passé, le présent et le futur, ainsi que des tankas tibétains.

Le Pavillon de la protection éternelle (Yongyou dian) présente trois bouddhas (celui de la médecine, celui la longévité et celui de l’enseignement). Mais il est surtout remarquable par la présence de 2 bouddhas femmes, dont l’un est fait de 6 000 morceaux de soie cousus ensembles.

Le Pavillon de la Roue de la Loi est la plus grande et accueille une énorme statue en bronze, lourde de plusieurs dizaines de tonnes, de Tsongkapa. Elle est aussi ornée de fresques représentant notamment des scènes de chasse.

Temple des Lamas

Le Pavillon des 10 000 bonheurs abrite une statue de bouddha mesurant 26 m de haut et de 8 m de diamètre.  Elle est sculptée d’un seul bloc dans un tronc de santal blanc. Malheureusement, lors de notre visite, les moines étaient en pleine prière et je n’ai pu que “voler” ce cliché de très mauvaise qualité.

Temple des lamas - Moines pendant la prière dans la salleTemple des Lamas - moine en prière

Cet article est référencé sur Journal de voyages sous les thèmes : Chine, Pékin, temple, lamaserie

Copyright©2012 “Talons hauts & sac à dos” by LadyMilonguera

[geo_mashup_map]

 

About LadyMilonguera

Au départ simple blogueuse culinaire, c'est l'amour des voyages et de l'écriture qui m'a conduite à lancer ce blog voyages. Avec mon homme ou en famille, j'aime découvrir d'autres villes, d'autres pays, qu'ils soient tout à côté ou à des centaines/milliers de kilomètres. Et une fois rentrée, je partage avec vous mes impressions, mes conseils, mes expériences...

Parse error: syntax error, unexpected 'else' (T_ELSE), expecting end of file in /homepages/31/d468084029/htdocs/talonshauts-et-sacados/wp-content/themes/Voxis/comments.php on line 105