Pékin : place Tian An Men

Pékin : place Tian An Men
28 comments, 05/06/2012, by , in Asie, Chine, Pékin

tiananmen-square

C’est par la place de Tian An Men de Pékin que notre tour operator nous a fait faire nos premiers pas en Chine.
A peine descendus de l’avion et tout juste rafraîchis par une douche rapide à l’hôtel, nous suivons notre guide jusqu’à cette place dont le nom évoque, pour nous occidentaux, le souvenir de la révolte estudiantine chinoise.

Dès les premiers pas aux abords de cette place, nous sommes surpris par l’omniprésence de policiers en uniforme ; ils sont partout, à chaque feu, à chaque passage piéton, régulièrement disposés le long des trottoirs, …

Nous arrivons tout au sud de la place, par la porte Qianmen, seul vestige d’une ancienne fortification, et nous dirigeons vers le nord, pour accéder au cœur de la place.

Tian An Men - Porte QianmenPorte Qianmen et début de la place Tian An Men

Sur notre droite, de l’autre coté de la route, nous longeons la Musée National d’Histoire et de la Révolution, un austère bâtiment de type stalinien dont la seule décoration consiste en un alignement de drapeaux chinois.

Place Tian An Men à l'est - Musée historiqueTian An men - Le musée d'Histoire et de la Révolution

Puis notre allée s’élargie enfin et nous nous retrouvons au cœur de la place Tian An Men.

Dans notre dos, au sud, se trouve le mausolée du président Mao. L’absence de file d’attente me laisse deviner qu’il s’agit de la mauvaise 1/2 journée pour la visite et la découverte de sa dépouille ; toutefois, les groupes de touristes chinois du 3ème âge, reconnaissables à leur casquettes ou gilet fluo (c’est pas touristes français qui accepteraient de porter ça !), ne manquent pas de s’y arrêter longuement.

Mausolée de Mao Zedong

Au centre, se dresse une colonne, le monument aux Héros de la Révolution, aux calligraphies dorées.

Place Tian An Men - Le Monument aux Héros

Le Parlement, aussi austère que son vis-à-vis, le Musée National, arbore lui aussi de nombreux drapeaux chinois.

Place Tian An Men à l'ouest - Palais de l'Assemblée du Peuple

Enfin, au nord de la place, la porte de la Paix Céleste, un mur rouge sur lequel est accroché le portrait de Mao, constitue la toile de fond idéal pour la prise de photos. D’ailleurs, la guide nous signale qu’il est une tradition incontournable pour la prise des photos de groupe.
Accessoirement, il s’agit de l’entrée historique de la Cité interdite.

Porte de la Paix Céleste vue de Tian An Men

De part et d’autres de la place, en ce lendemain de fête nationale, de nombreux et impressionnants parterres de fleurs constituent une magnifique attraction.
Face au Parlement, je reconnais une formidable reconstitution de Temple du Ciel, Tiantan.

Au lendemain de la fête nationale, parterre de fleurs sur Tian An MenReconstitution du Palais d'Eté en fleurs sur Tan An men

En nous rapprochant des massifs, (mais pas trop prés parce que la police veille !) nous nous apercevons qu’il ne s’agit en fait que de pots de fleurs posés les uns à coté des autres ; rien n’a été planté !

Face au musée national, c’est une remarquable reconstitution de la Grande Muraille qui attire notre attention ; elle se prolonge, J.O. 2008 obligent, par des silhouettes de sportifs et les anneaux olympiques, toujours fleuris, et toujours sous bonne garde.

Tian An Men au lendemain de la fête nationaleParterre de fleur à l'effigie des JO sur Tian An Men

C’est une place immense, aux dimensions et à la mise en valeur impressionnantes. Toutefois, moi qui suis habituée à la place de la Comédie, une place vivante, animée, Tian An Men m’a semblé froide, inanimée. Ce n’est, à mes yeux, qu’un site touristique et pas un lieu de vie…. choc culturel !!!
Sur la place de la Comédie, il y a des nombreuses terrasses de cafés, des artistes de rue (danseurs, musiciens, jongleurs, …), on s’y donne rendez-vous, on y flâne, on y prend le soleil… bref, on y vit !
Sur Tian An Men, on est constamment sous surveillance des forces de l’ordre, ce qui “refroidie” un peu l’ambiance ; on la découvre, on prend toute la mesure de ses dimensions spectaculaires, on la photographie, et puis on passe au site touristique suivant !
Et ne comptez pas sur le guide local pour humaniser et animer la visite, notamment en expliquant les Evènements car cet épisode de l’histoire chinoise ne fait pas partie du discours officiel dispensé aux touristes.

Par contre, nous avons immédiatement pu constater l’obéissance et la discipline (prenons en de la graine !) des chinois par rapport à l’interdiction de cracher par terre, entrée en vigueur il y a quelques mois à peine.
En effet, le sol était extraordinairement propre, pas un crachat, pas un chewing-gum, pas un papier gras, pas un détritus abandonné par terre, ni même un mégot de cigarettes. En même temps, aussi nombreux que les représentants des forces de l’ordre, nous avons constaté la présence de balayeurs, ce qui contribue effectivement à maintenir une image de propreté.

Cette ambiance nous a ainsi mis dans le bain de la mentalité chinoise et du souci de maitriser l’image du pays que nous pourrions ramener en France.

Cet article est référencé sur Journal de voyages sous les thèmes : Chine, Pékin, place

Copyright©2012 “Talons hauts & sac à dos” by LadyMilonguera

[geo_mashup_map]


 

 

 

About LadyMilonguera

Au départ simple blogueuse culinaire, c'est l'amour des voyages et de l'écriture qui m'a conduite à lancer ce blog voyages. Avec mon homme ou en famille, j'aime découvrir d'autres villes, d'autres pays, qu'ils soient tout à côté ou à des centaines/milliers de kilomètres. Et une fois rentrée, je partage avec vous mes impressions, mes conseils, mes expériences...

Parse error: syntax error, unexpected 'else' (T_ELSE), expecting end of file in /homepages/31/d468084029/htdocs/talonshauts-et-sacados/wp-content/themes/Voxis/comments.php on line 105