Prague : Josefov

Prague : Josefov

Cimetiere juif etoile2

Vous ne pouvez visiter Prague et faire l’impasse sur le quartier de Josefov. La ville juive est aussi vieille que Prague elle-même, et n’a rien à voir avec l’ancien ghetto.
Sa découverte occupe une bonne demi-journée et est empreinte d’une profonde émotion.

Petit rappel historique pour mieux comprendre…
Dès le Moyen-Age, Prague abrite une importante communauté juive qui jouit d’une liberté relative mais bien réelle.

A la fin du XIème, se déclenchent les premiers pogroms, suivis d’interdictions et de ségrégations. C’est à cette époque que l’on sépare le quartier juif des quartiers chrétiens en élevant un mur tout autours.

Du XIIIème au XIVème siècle, la population juive est protégée et bénéficie de privilèges juridiques en reconnaissance de sa gestion des finances du royaume. Cela n’empêche pas le terrible pogrom de 1389 perpétré par la population praguoise sur les juifs du ghetto et qui fit 3 000 morts.

Sous les Habsbourg, tout est fait pour chasser les juifs de la ville, ceux qui restent voient leur situation se précariser pendant tout le siècle de la Renaissance.

Au XVIIème, les juifs se distinguent par leur soutien apporté contre les suédois et au XVIIIème, la religion juive est portée sur un pieds d’égalité avec les autres religions. Ils n’ont plus obligation de porter un signe distinctif.
Le ghetto s’ouvre, mais les conditions de vie s’y dégradent.
La cité juive est intégrée au reste de la ville en 1861 et en devient le 5ème quartier.
Les travaux de rénovation débutent en 1900 mais le cœur du quartier fut conservé ainsi que l’atmosphère.

Josefov vieuxOld_Josefov,_Praguevieux josefov

Vient ensuite la Seconde Guerre Mondiale et l’occupation nazie ; prés de 40 000 juifs partent pour les camps d’occupation et ne reviendront pas. C’est alors au communisme de prendre le relais, et leur sort n’est pas plus enviable.
Ce n’est que depuis 1989 que la communauté a retrouvé pleinement ses droits, et ça se ressent…

La visite de Josefov est facilitée par le fait que tous les sites ne sont qu’à 2 minutes les uns des autres, et il est possible d’acheter un ticket général aux alentours de 15 €. Celui-ci indique l’ordre des visites et le temps imparti pour chacune !!!

Synagogue Vieille-Nouvelle
Le temps imparti pour la visite est de 20 minutes.
Les hommes devront se couvrir d’un kippa de papier fourni à l’entrée.
C’est la plus ancienne synagogue d’Europe.

synagogue-vieille-nouvelle

Hôtel de ville juif
Il est le symbole de l’autonomie administrative qu’a toujours possédé la communauté juive.
Il ne se visite pas.
Il est surmonté d’une tour et d’un clocher, à l’époque uniquement réservé aux monuments catholiques, mais autorisé en remerciement de l’aide apportée contre les Suédois.
A l’angle, une horloge numérotée en hébreu et dont les aiguilles tournent de droite à gauche. Le mécanisme est reliée à l’horloge du haut numérotée, cette fois, en chiffre romains.

Josefov ghetto juif - double horloge à l'angle de Cervena

Synagogue Haute
Elle fait face à la synagogue Vieille-Nouvelle.
Elle a été rendue à la pratique du culte, aussi, elle n’est plus visitable (ça se dit ça ?!) pour les touristes que nous sommes.

Synagogue Pinkas
Initialement, c’était une maison, qui fut transformée en synagogue au XVIème siècle, puis en mémorial juif après la 2nde Guerre Mondial. C’est ainsi que les murs sont aujourd’hui recouverts de plus de 77 000 noms, accompagnés de leur date de naissance et de décès.
Au premier étage, un petit musée consacré au camp de Terezin : des dessins d’enfants évoquant les camps et la vie dans ses camps. Inutile de préciser que très peu d’entre eux en sont revenus…

murs pinkas 

Cimetière juif
Attenant à la synagogue Pinkas et fondé au début du XVème siècle, c’est le plus ancien cimetière juif d’Europe. Il fut utilisé pendant près de 3 siècles, est compte aujourd’hui une douzaine de couches de sépultures et plus de 12 000 pierres tombales.

Ancien cimetière juif

Synagogue Klaus
Elle est aujourd’hui un musée sur les traditions et la vie dans les ghettos à travers l’histoire, ainsi que les coutumes religieuses juives : vous y découvrirez des objets de culte, et des explications sur les fêtes religieuses et les objets qui y sont liés.
Au premier étage, vous découvrirez les objets de la vie quotidienne des familles juives.

Josefov ghetto juif - devant synagogue


Ancienne salle des cérémonies
Autrefois pompes funèbres et salle de purification rituelle des défunts, c’est aujourd’hui un espace d’exposition sur les traditions et coutumes juives qui complète à merveille l’exposition de la synagogue Klaus.

Synagogue Maïsel
Sur sa façade, on peut voir les tables de la Loi reçues par Moïse, fondement du Judaïsme.
L’intérieur a été transformé en musée d’objets religieux en argent.

prague-synagogue-maisel

Synagogue espagnole
Elle doit son nom à la communauté juive espagnole qui vint s’installer à Prague, fuyant l’Inquisition.
Elle est de style mauresque, d’inspiration arabo-andalouse.
Elle abrite aujourd’hui une exposition sur l’histoire de la communauté juive tchèque.

synagogue espagnoleJosefov-synagogue espagnole

Et entre les sites….
La rénovation de 1900 a vu l’édification de nombreux immeubles qui, à l’instar des autres bâtiments Praguois, apparaissent aujourd’hui comme de petits chef-d’œuvre architecturaux de l’Art Sécession.
Ainsi vous ne pouvez manquer l’avenue Parizska bordée par de nombreuse façades très originales.
Comme tous les bâtiments de Prague, les façade sont propres, parfaitement rénovées et entretenues, les couleurs et les ornements des façades sont intacts.
Elles contribuent vraiment à donner à ce quartier en particulier et à Prague en général, un charme, une atmosphère, une âme particulière.

josefov-parizka

Mon impression…
Je ne le répèterai jamais assez, vous ne pouvez pas découvrir Prague et faire l’impasse sur Josefov !!!
De toute les visites, j’ai été profondément marquée par la synagogue Pinkas et son cimetière attenant.
Les autres synagogues sont moins chargées émotionnellement, mais n’en présentent pas moins un intérêt culturel.
J’ai trouvé très intéressante l’exposition sur les pratiques religieuses juives, leur fêtes, mais aussi leur vie quotidienne.
Vous apprécierez mieux ces expositions si vous lisez l’anglais ou l’allemand, car rien n’est en français.

Le quartier juif n’est donc pas entièrement dédié aux persécutions anti-sémites, et n’est donc pas uniquement un mémorial aux juifs exterminés. Seule la synagogue Pinkas a cette fonction.

Les autres sites vous permettront de vous plonger dans une communauté que nous ne connaissons pas tant que ça finalement, et uniquement à travers les atrocités qu’elle a du supporter.
Ils permettent d’appréhender ce que pouvait être la vie des juifs à travers les siècles et ainsi mieux connaitre cette communauté.

Cet article est référencé sur Journal de voyages sous les thèmes : République tchèque, Bohême, Prague, quartier juif

Copyright©2012 “Talons hauts & sac à dos” by LadyMilonguera

[geo_mashup_map]

About LadyMilonguera

Au départ simple blogueuse culinaire, c'est l'amour des voyages et de l'écriture qui m'a conduite à lancer ce blog voyages. Avec mon homme ou en famille, j'aime découvrir d'autres villes, d'autres pays, qu'ils soient tout à côté ou à des centaines/milliers de kilomètres. Et une fois rentrée, je partage avec vous mes impressions, mes conseils, mes expériences...

14 comments

  1. avril 30th, 2012 10:25

    Une visite très instructive !
    Xtinette Articles récents..Photos de voyageMy Profile

    Reply

  2. avril 30th, 2012 10:35

    Souvenirs …Tu as raison, l’atmosphère nous enveloppe et nous découvrons… Merci de raviver cette expérience . Bonne semaine bises
    Petitgris Articles récents..Camelias m’a décerné un Blog AwardMy Profile

    Reply

  3. avril 30th, 2012 12:02

    Il y a une atmosphère vraiment unique dans ce quartier par rapport au reste de la ville, et effectivement il en vaut carrément le détour !
    Bonne journée 🙂
    Caro
    Tongs et Sri Lanka Articles récents..Les écoliers au Sri Lanka !My Profile

    Reply

    • LadyMilonguera
      avril 30th, 2012 19:41

      Je suis tout à fait d’accord ! Bonne soirée.

      Reply

  4. avril 30th, 2012 12:07

    Merci pour cette visite très instructive qui nous permet de découvrir un pan de l’histoire de Prague que nous connaissons mal ou très peu.

    Reply

  5. avril 30th, 2012 13:34

    J’avais aussi apprécié la visite mais je crois que j’avais manqué la synagogue veille nouvelle!
    Cynthia Articles récents..Toujours différenteMy Profile

    Reply

  6. avril 30th, 2012 17:50

    Merci pour la visite guidee, malheureusement je n’ai pas eu le temps de faire cette visite lors de mon passage a Prague…
    Lucie Articles récents..Bangkok: Silom RoadMy Profile

    Reply

    • LadyMilonguera
      avril 30th, 2012 19:43

      Il ne te reste plus qu’à y retourner 😛 !

      Reply

  7. mai 1st, 2012 16:13

    J’ai visite ce quartier avec beaucoup d’emotion, je suis Juive et mes parents sont des rescapes des camps.
    Bises

    Reply

    • LadyMilonguera
      mai 1st, 2012 19:12

      Je comprends ton émotion…

      Reply

  8. mai 1st, 2012 16:17

    C’est carrément une ville dans la ville en faites? Un peu comme les Chinatown mais avec plus d’histoire?
    tunimaal @ Blog Japon d’un Gaijin Articles récents..Ma soirée de départ dans un restaurant Tunisien à TokyoMy Profile

    Reply

    • LadyMilonguera
      mai 1st, 2012 19:13

      C’est un peu ça… 😉

      Reply

  9. mai 1st, 2012 20:37

    Super article! Je me souviens bien de ce cimetière, tellement ancien.
    Merci pour la visite et ton petit mot!
    Bonne journée du travail et du muguet:)
    Amitiés
    Elisa, en Argentine

    Reply

Trackbacks/Pingbacks

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ne manquez aucune de mes actualités !

Vous aimez mon blog et venez régulièrement, alors n’hésitez pas à cliquer et à vous abonner à ma page Facebook