Le parc national de la montagne d’Ambre à Diego Suarez

Le parc national de la montagne d’Ambre à Diego Suarez
Épisode précédent : Plage de Ramena et mer d'Emeraude à Diego Suarez

Le lendemain de cette journée passée à la mer d’Émeraude, de Diego Suarez, notre taxi nous a conduit au Parc National de la Montagne d’Ambre, situé à une trentaine de kilomètres, qui permet de belles promenades en forêt entre 800 et 1 500 m d’altitude.

La montagne d’Ambre constitue un haut lieu d’endémicité puisqu’il abrite 77 espèces d’oiseaux, 7 de lémuriens et 24 d’amphibiens.

Sur place, l’ANGAP, l’équivalent des « Eaux et Forêts » françaises, propose plusieurs circuits de 1 à 3 jours pour découvrir cette forêt. Les services d’un guide sont obligatoires et sont disponibles au bureau installé sur place.

Nous avons opté pour une randonnée de 4 à 5 heures nous permettant de faire le sentier de la petite cascade ainsi que celui menant à la grande.

Caméléons, oiseaux, papillons, et même lémuriens nous ont fait l’honneur de leur présence…

Parc national de la montagne d'ambre - caméléon

Dans ce parc national, nous avons découvert d’étranges variétés d’arbres comme le yucca étrangleur qui parasite d’autres espèces en s’enroulant autour d’elles tel un boa constricteur ! L’une de ces lianes nous a d’ailleurs fourni une opportunité d’amusement en nous prenant pour Tarzan… Y a pas à dire, sauter de lianes en lianes, c’est un métier !!!

De nombreuses piscines naturelles rythment notre progression :

piscine

La grande cascade est superbe, majestueuse, haute de 82 mètres.

Parc national de la montagne d'ambre - cascade

C’est un site sacré qui abrite les âmes des ancêtres et où les malgaches viennent faire des offrandes pour voir leurs vœux exaucés. A ce titre, il existe de nombreux fady (interdits) que nous nous devions de respecter, comme le fait de ne pas montrer en pointant l’index, mais en le repliant de sorte qu’il n’y ai que la première phalange qui indique la direction. Si par mégarde, nous l’oublions, nous devions souffler sur notre doigt pour ne pas fâcher les ancêtres.

Certes, la marche a duré près de 5 heures mais elle se déroule principalement à l’ombre et sans grand dénivelé de sorte que, même si elle nécessite d’être bien chaussée à cause du sol humide et donc glissant, elle ne comporte aucune difficulté majeure et s’est déroulée sur le rythme d’une promenade.

C’est donc sans encombre que nous avons suivi notre guide qui nous a tranquillement ramené au bureau de l’ANGAP.

De là, nous avons pris la direction de Joffreville, ex-Ambohitra, jadis transformée par le maréchal Joffre en lieu de garnison, pour y passer la nuit.

Info pratiques :
Site web : http://www.parcs-madagascar.com/aire-prot%C3%A9g%C3%A9e/parc-national-montagne-dambre
Office du tourisme : place Foch, Diego Suarez ville - http://www.office-tourisme-diego-suarez.com/

Cet article est référencé sur Journal de voyage sous les thèmes : Madagascar, Diego Suarez, randonnée, parc national

Copyright©2012 “Talons hauts & sac à dos” by LadyMilonguera

[geo_mashup_map]

About LadyMilonguera

Au départ simple blogueuse culinaire, c'est l'amour des voyages et de l'écriture qui m'a conduite à lancer ce blog voyages. Avec mon homme ou en famille, j'aime découvrir d'autres villes, d'autres pays, qu'ils soient tout à côté ou à des centaines/milliers de kilomètres. Et une fois rentrée, je partage avec vous mes impressions, mes conseils, mes expériences...