Plage de Ramena et mer d’Émeraude à Diego Suarez

Plage de Ramena et mer d’Émeraude à Diego Suarez
Épisode précédent : Généralités sur Madagascar

L’entrée sur le territoire malgache se fait incontournablement par l’aéroport d’Ivato à Antananarive. Nous y avons atterri à 23 heures, puis avons entrepris d’éviter les nombreux malgaches nous proposant de changer nos euros en aryarys, de porter nos bagages ou même de nous conduire jusqu’à un ami taxi, préférant porter nos sacs nous-mêmes, nous adresser au bureau de change ainsi qu’à un taxi officiels. Nous y avons passé la nuit et décollé le lendemain au petit matin pour Antsiranana (Diego Suarez) à la pointe nord de l’ile, à 1 000 km de Tana.

Diego Suarez

Antsiranana était une importante base militaire française, située au bord d’une baie considérée, de part son étendue comme la plus belle baie du monde au même titre que celle de Rio de Janeiro. Excusez du peu !!!!!
De part son histoire, Diego Suarez est l’une des villes malgaches qui abrite le plus d’expatriés.

Non contente de rivaliser avec la baie de Rio, la baie de Diego abrite elle-aussi son pain de sucre : il s’agit de Nosy Lonjo, un ilot sacré depuis qu’une reine y a été enterrée.

Nosy Lonjo

Là, nous avons loué les services d’un taxi (vive les 4L !) pour les 3 jours qui ont suivi.

C’est ainsi que nous avons pu nous rendre à la plage de Ramena, à une vingtaine de km de Diego Suarez. Il s’agit d’un authentique petit village de pêcheurs absolument pas défiguré par le tourisme.


Là, un pêcheur local nous a proposé, pour le lendemain, de nous emmener à la mer d’émeraude dans leur embarcation. Nous avons accepté, non sans marchander quelque peu, c’est la coutume !
Il s’agit d’une mer à l’intérieur même de la mer : en effet, lorsque nous nous y rendons le lendemain matin (départ à 7 heures pour profiter de la marée haute), nous voyons distinctement que d’un seul coup, presque au mètre prés, l’eau nous apparait subitement d’une profonde couleur émeraude.

emeraude

Là, les pécheurs – 2 frères – qui nous organisent la journée nous conduisent sur une petite ile (est-il nécessaire de préciser qu’elle est déserte ?). Plage de sable blanc, palmiers, cocotiers, palétuviers, …. pour nous tous seuls.
Pendant que nous découvrons les coraux par seulement 1,50 mètre de fond (j’avais pieds et nous avions pensé à emporter masques et tubas) et surtout les innombrables poissons exotiques qui les habitent, nos 2 “pécheurs-G.O.” entreprennent de pécher notre repas de midi.

La Mer d'Emeraude
Entre temps, leur sœur nous a rejoint pour nous cuisiner le riz-coco qui accompagnera les poissons.
Quelques heures après, nos pécheurs réapparaissent avec des poissons encore frétillants : capitaines, rougets, calamars, … qu’ils s’empressent de faire griller.

Vers 15h, nous avons alors regagné Ramena où notre taxi nous attendait pour rentrer sur Diego Suarez avant la nuit.

Copyright@2012 “Talons hauts & sac à dos” by LadyMilonguera

[geo_mashup_map]

About LadyMilonguera

Au départ simple blogueuse culinaire, c'est l'amour des voyages et de l'écriture qui m'a conduite à lancer ce blog voyages. Avec mon homme ou en famille, j'aime découvrir d'autres villes, d'autres pays, qu'ils soient tout à côté ou à des centaines/milliers de kilomètres. Et une fois rentrée, je partage avec vous mes impressions, mes conseils, mes expériences...

Parse error: syntax error, unexpected 'else' (T_ELSE), expecting end of file in /homepages/31/d468084029/htdocs/talonshauts-et-sacados/wp-content/themes/Voxis/comments.php on line 105